Vie politique tourmentée du RPM : Le parti, pour sa survie, tend vers un congrès extraordinaire !

Le Parti de feu Ibrahim Boubacar n’a pas la bonne santé politique, depuis la chute de son Président-fondateur. L’on se rappelle que ce parti, même en pleine gestion du pouvoir, soufrait des crises internes. Certains analystes soutiennent que la chute du régime RPM est la résultante des crises internes qui n’avaient pas été gérées. Lesquelles se seraient transformées en problèmes de personnes.

Le départ du RPM, de l’ancien président de l’Assemblée Nationale, en la personne de Moussa TIMBINE, est l’une des preuves tangibles que le parti était secoué de l’intérieur. Le Président du Parti, le Dr Bocari TRETA, ne soufflait plus dans la même trompette que certains cadres. La question n’est pas ici de chercher à savoir qui aurait raison ou tort. Mais de tout simplement apprécier l’idée de la mutation pour la survie du Parti.

Le 11 Juin dernier, les Secrétaires Généraux des Sections RPM, après analyse de la situation de décadence du parti, ont décidé de sauver le Parti, en proposant la tenue, dans un bref délai d’un congrès extraordinaire. Ce congrès permettrait, s’il a lieu, de faire la relecture des statuts et du règlement intérieur du parti. De même, ce sera l’occasion de renouveler les instances dirigeantes. LA cette occasion, la question du choix du futur candidat du Parti pour présidentielles de 2024 serait à l’ordre du jour.

La décision de la tenue du congrès extraordinaire, vise surtout à sauver le Parti RPM mais aussi à le replacer sur la scène politique. Oui, une scène politique que ce parti a bien perdue, à cause des dérapages successifs dans la gestion des affaires de la nation !

Beaucoup accusaient feu Ibrahim Boubacar KEITA, d’avoir abandonné le parti RPM, une fois élu président de la république. D’autres soutenaient de leur part, que c’est le fils du président, en la personne de Karim KEITA, que tout le malheur est venu, parce que celui-ci gérerait le parti selon ses humeurs avec ses amis.

La mauvaise opinion sur la gestion du pays, serait née de la gabegie et surtout de la gestion familiale du pouvoir d’Etat. Quant aux crises internes, certains témoignent que le président Bocari TRETA serait en conflit, pour le contrôle de la direction du parti, avec Moussa Timbiné. Et qu’il n’y avait plus de solution. Raison pour laquelle, l’ex président de l’Assemblée Nationale, Moussa TIMBINE, a fini par créer son propre parti. La rupture est donc consommée. Toutefois, son départ du RPM a été un coup dur pour le Parti. Car, ce dernier est allé avec plusieurs militants, cadres et responsables du RPM.

Il était donc temps de restructurer le parti de feu Ibrahim Keïta et panser toutes les plaies pour sa survie. Le prochain congrès, s’il a lieu, pourrait être un remède efficace. Il permettra au Parti de se choisir un candidat à la présidentielle de 2024. Serait-ce aussi la possibilité du retour sur la scène politique où le Parti a été beaucoup vomi par le peuple. Qui l’a renversé avec le concours des officiers de l’armée nationale.

Mais en politique, tout est possible ! Que produira le congrès extraordinaire, comme résultat ? Le président actuel sera-t-il reconduit ? Wait and see !

Monoko Toaly

Source : Le Pélican 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *