Union Africaine Professionnelle- ZLECAF : Me Mamadou Ismaïla Konaté élu Président

C’est le 25 mai dernier, il y a donc seulement un peu plus d’un mois, que les membres de l’Assemblée Générale de l’Union Africaine Professionnelle- ZLECAF se sont réunis (en ligne et via zoom) pour élire les premiers membres de son Bureau exécutif. Au terme d’un scrutin ouvert et libre, notre compatriote, l’avocat de renom Me Mamadou Ismaïla Konaté, ancien Garde des Sceaux, ministre de la justice du Mali, a été porté à la tête du tout nouveau Bureau exécutif. 

Me Konaté est assisté par Dr. Beauclair NJOYA NKAMGA de nationalité camerounaise, consultant-expert en Douane, Change, Investissement et ZLECAF, élu au poste de Secrétaire permanent de l’organisation. Ce n’est pas tout. Cinq vice-présidents répartis dans cinq CER de la ZLECAF ont été également élus. Ces derniers sont issus des organisations comme l’UMA, l’ICC Commission on Arbitration and ADR, Qualified Lawyer in France and Egypt and Registered Foreign Lawyer in England and Wale, Co-founder and Head of Arbitration and Litiation of Juntion and Cairo ; et de la CEDEAO, de la CEEAC, de la SADC et de l’EAC. S’y ajoutent cinq Conseillers-Chargés de missions spécifiques. Toutes les personnalités portées aux commandes de l’Union Africaine Professionnelle- ZLECAF sont des professionnels de haut niveau reconnues pour leurs compétences dans des domaines variés. Parmi eux se trouve un autre compatriote, Modibo Mao Makalou, ancien conseiller à la présidence de la République. Leurs profils indiquent que les professionnels africains sont bien entrés dans l’arène de la Zone de Libre-Echange continentale africaine (ZLECAF) et c’est tant mieux pour les acteurs et les usagers qui trouveront en eux des experts valant sentinelles particulièrement vigilantes veillant sur leurs intérêts.

L’Union Africaine Professionnelle – ZLECAF a en effet pour mission d’œuvrer à la réalisation des objectifs généraux et plus spécifiques de la ZLECAF tels énoncés aux articles 3 et 4 de l’Accord portant création de la ZLECAF et, notamment, celui de la création d’un marché unique pour les marchandises et les services facilités par la circulation des personnes, afin d’approfondir l’intégration économique du continent africain conformément à la vision panafricaine d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique » telle qu’énoncée dans l’Agenda 2063 ; d’assurer la promotion et le développement de la ZLECAF sur tout le continent et même en dehors du continent ; de créer le cadre de participation de l’ensemble des professionnels concernés par la ZLECAF membres ou non de l’Association ; d’apporter un appui institutionnel aux instances, organes et structures de la ZLECAF, de l’Union Africaine et des Etats parties de la ZLECAF sur toit sujet ou projet en rapport avec la ZLECAF ; la promotion et la défense des objectifs, des principes et valeurs de la ZLECAF et le développement professionnel et l’échange international d’informations et d’idées sur la ZLECAF, la défense de l’indépendance et la liberté des professionnels et experts intervenants dans les champs d’actions de l’Accord et des instruments juridiques de la ZLECAF dans le monde et, de renforcer l’amitié, la collégialité, le professionnalisme et le réseautage entre ses membres.

Le siège social de l’UAP-ZLECAF est situé à Port-Louis en Île Maurice. Les langues parlées sont l’Anglais, l’Arabe, l’Espagnol, le Français, le Portugais et le Swahili.

Malick Tandjigora

Source : Le National 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *