Traque des terroristes: Les FAMa font de nouveaux exploits

L’État-major général des armées informe que la dynamique offensive de recherche et de destruction des sanctuaires terroristes se poursuit dans le cadre du plan Maliko et de l’opération Kélétigui.

Le communiqué qui a rapporté l’information, mardi dernier, indique les Groupes armés terroristes (GAT) sont de plus en plus en débandade et adoptent l’évitement comme mode d’action avec des capacités de nuisance reposant sur la pose d’Engins explosifs improvisés (EEI), les tirs indirects et le sabotage des pilonnes de communication GSM.

Depuis le communiqué en date du 31 janvier dernier, en plus des activités de routine de sécurisation des foires, d’escortes, de relèves des unités, des patrouilles et de lutte contre la contrebande, l’exploitation des renseignements et les opérations aéroterrestres, particulièrement en zones «Centre et Sud», des actions majeures ont été menées.

Dans le Théâtre Est de l’opération Maliko, sur la base de renseignements, une action aéroterrestre de l’Unité légère d’intervention (ULRI) des Forces armées maliennes (FAMa) et de la force Takuba dans le secteur de Indelimane a permis de neutraliser 20 terroristes. Cette opéraation a aussi permis d’interpeller trois suspects, de détruire neuf motos et de récupérer 17 pistolets mitrailleurs AK 47.

Dans le Théâtre «Centre» de l’opération Maliko, dans la Région de Mopti, une reconnaissance offensive des FAMa sur l’axe Djenné, Marebougou et Kouakourou a neutralisé trois terroristes et récupéré un PKM et une moto, concrétisant ainsi l’ouverture dudit axe au bénéfice des populations.

« L’exploitation des renseignements dans le secteur de Koro a permis la neutralisation du chef terroriste Saguad Ag Abala alias Sidi Ag Agathe activement recherché pour des raisons de poses d’EEl et d’exactions sur les populations », indique l’État-major général des Armées. Signalant que dans la Région de Tombouctou, le bilan des actions des FAMa se résume à un suspect interpellé, un véhicule récupéré et trois mines détruites.

Dans la Région de Ségou, une reconnaissance offensive des FAMa sur l’axe Diabaly, Sokolo, Seguendara et Farabougou a détruit un EEl et récupéré une moto, concrétisant l’ouverture dudit axe au bénéfice des populations avec l’acheminement d’un convoi logistique de 30 tonnes de vivres.

Une mission d’intervention au village de ND 14 au profit des populations de Niono a récupéré 193 têtes de bovins confisqués par des chasseurs. Une reconnaissance offensive dans le secteur d’Alatona a neutralisé trois terroristes, récupéré trois motos, des téléphones, des moyens de communications et quatre sacs d’engrais entrant dans la fabrication des EEI.

Dans la Région de Nara, une reconnaissance offensive au nord et à la lisière de la forêt de Ouagadou a permis l’interpellation de 18 personnes dont deux Maliens et 16 Mauritaniens, la récupération de trois véhicules, une moto, un fusil de chasse, 18 sacs de 100kg de petit mil et deux téléphones, «tous mis à la disposition de la gendarmerie et libérés à l’issue des enquêtes».

Dans les Régions de Sikasso, Bougouni et Koutiala, lors des opérations de reconnaissance offensive dans les collines de Tandio, les FAMa ont détruit trois plots logistiques terroristes. Une mission d’intervention a récupéré 260 têtes de bovins volés entre Niéna et Blendio. Par ailleurs, ajoute le document, les multiples interventions des FAMa particulièrement dans les Régions de Mopti et de Ségou ont permis de récupérer environ 100 tonnes de céréales représentant les zakats collectées de force aux populations et stockées dans des refuges terroristes.

Le chef d’État-major général des Armées rassure la population que ces opérations se poursuivront sur toute l’étendue du territoire de l’opération Maliko et que les FAMa resteront fidèles à leur serment de sécurisation des personnes et des biens.

Source : l’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *