Sénégal : l’ONU appelle au respect de la démocratie et des libertés

Sénégal : l’ONU appelle au respect de la démocratie et des libertés

Dans un climat de tension croissante suite à la suspension de l’élection présidentielle prévue pour le 25 février, le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a exhorté les autorités sénégalaises à maintenir la tradition de démocratie et de respect des droits de l’homme dans le pays.

Le bureau du Haut-Commissariat a exprimé sa profonde préoccupation face aux rapports faisant état d’une utilisation injustifiée et disproportionnée de la force contre les manifestants, ainsi que des restrictions croissantes de l’espace civique.

Liz Throssell, porte-parole du HCDH, a souligné la gravité de la situation, déplorant la perte de vie de trois jeunes hommes lors des manifestations, ainsi que l’arrestation de 266 personnes à travers le pays, y compris des journalistes.

“Nous appelons les autorités sénégalaises à mener des enquêtes promptes, approfondies et indépendantes sur ces incidents, et à tenir les responsables pour responsables de leurs actes”, a déclaré Mme Throssell.

Le Haut-Commissariat des Nations unies insiste sur la nécessité pour les autorités de garantir le respect du droit à un procès équitable pour toutes les personnes arrêtées lors des manifestations, soulignant l’importance de préserver les droits fondamentaux tels que la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique.

Lire : Sénégal : le gouvernement restreint l’accès à internet

Face aux appels à de nouvelles manifestations et à l’escalade potentielle des tensions, le HCDH a appelé les forces de sécurité à agir avec retenue et à respecter pleinement les normes internationales en matière de droits de l’homme.

Liz Throssell a également souligné l’importance d’un dialogue national inclusif pour résoudre les défis actuels, appelant le gouvernement sénégalais à garantir la participation de tous les acteurs, y compris les groupes d’opposition, les femmes, les jeunes et les groupes marginalisés.

Dans un contexte où le monde observe de près l’évolution de la situation au Sénégal, le respect des droits de l’homme et le maintien de la stabilité politique sont essentiels pour assurer un avenir démocratique et pacifique pour le pays.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *