Sale temps pour les terroristes dans les Régions de Ségou, Douentza et Ménaka

Sale temps pour les terroristes dans les Régions de Ségou, Douentza et Ménaka

Dans la nuit du 23 au 24 mai dernier, les Forces armées maliennes (FAMa) ont mené des opérations d’envergure dans plusieurs localités des Régions de Ségou et Douentza avec des résultats très satisfaisants, a annoncé samedi la Direction de l’Information et des relations publiques des armées (Dirpa) sur ses plateformes numériques.

« L’État-major général des Armées informe l’opinion nationale que les FAMa ont effectué une patrouille dans la nuit du 23 au 24 mai 2024 dans la zone de Saye, dans la Région de Ségou, au cours de laquelle des terroristes, dans la débandade, ont abandonné une quantité importante de matériel de guerre dans une de leur base», détaille la source militaire.
Il s’agit de trois pick-up, cinq motos, deux mitrailleuses de 12,7 mm, six mitrailleuses tirant 7,62 mm, 25 carabines chinoises, une roquette de SPG9, 340 fusils de chasses récupérés sur les chasseurs, 80 munitions de 14,5 mm.

Par ailleurs, une autre patrouille des FAMa a mené une opération à Kersani, dans la Région de Douentza, où une base terroriste avec un atelier de confection d’Engins explosifs improvisés (EEI) a été détruite et plusieurs terroristes neutralisés. Là également un lot de matériel de guerre composé d’une mitrailleuse 14.5mm, deux fusils de chasse, des obus de mortiers, plusieurs radios talkie-walkie a été récupéré et trois motos détruites, ajoute la note.

À la même date, à Arabane, Région de Ménaka, une patrouille a mené une opération contre un groupe terroriste au cours de laquelle plusieurs terroristes ont été neutralisés et huit motos détruites, explique le document. Selon la Dirpa, nos hommes ont également effectué une mission de reconnaissance offensive dans les secteurs de Talataye à Arabane et à In Azim. Une filature et reconnaissance approfondie a confirmé la présence de terroristes dans le secteur ouest de Talataye où une activité d’élevage intense a été observée.
À 28 km au sud de cet emplacement, les vecteurs aériens ont procédé à des frappes chirurgicales sur des bases terroristes. Cette opération a permis de neutraliser plusieurs terroristes et de détruire des motos et autres moyens de combats, précise le communiqué.

L’État-major général des Armées rassure la population que la recherche et la neutralisation des terroristes ainsi que la destruction des refuges se poursuivent partout sur le territoire national.

Dans un autre communiqué publié ce vendredi, l’état-major général renseigne que du 21 au 23 mai dernier, nos hommes en treillis ont effectué une patrouille dans la zone de Siraoma, située à 25 km à l’est de Niono. Ladite patrouille a permis la destruction d’une base terroriste et la neutralisation de plusieurs terroristes.

Mais aussi de récupérer de matériels de guerre et d’équipements roulants, notamment un pick-up, trois motos, une mitrailleuse 12.7mm et trois boîtes chargeurs. Sans oublier beaucoup d’autres armements qui ont été détruits sur place.

Aboubacar TRAORE
source:L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *