REFERENDUM CONSTITUTIONNEL DU 18 JUIN : Les résultats provisoires attendus ce vendredi

Cinq jours après le vote du référendum constitutionnel, les résultats provisoires sont attendus ce vendredi 23 juin 2023. Pour l’heure, l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections (A.I.G.E) a annoncé un « taux de participation estimé à 38% pour plus de 24 000 bureaux de vote sur un total de 24 416 », hormis le vote anticipé des membres des Forces de Défense et de Sécurité, non encore décompté.

Le mercredi 21 juin 2023, Me Moustapha Cissé, Président de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections (A.I.G.E), a tenu une conférence de presse au CICB afin de faire le point sur les travaux de la Commission Nationale de Centralisation des Résultats. Sur un total de 24 416 bureaux de vote, le taux de participation est estimé à 38%, avec plus de 24 000 bureaux de vote ayant déjà été pris en compte.

Le Président de l’AIGE, Me Moustapha Cissé, a indiqué que la Commission Nationale de Centralisation des Votes était en session continue depuis la fermeture des bureaux de vote le 18 juin 2023, lors du référendum. Cette commission est composée de 21 membres, comprenant des représentants de l’AIGE ainsi que des partisans du “OUI” et du “Non”. « Avant le début des travaux, la présence des membres a été officiellement constatée par un huissier », a-t-il tenu de préciser.

Pour soutenir les travaux de cette commission, « des personnes ressources ont été mobilisées ». Aux dires de Me Cissé, le processus de centralisation des résultats suit une méthode bien établie : tout d’abord, la Commission Nationale reçoit les résultats transmis électroniquement par les techniciens de l’AIGE déployés au niveau des Commissions Locales de Centralisation. Les résultats des communes, des ambassades et des consulats sont centralisés au niveau de la Commission Locale du Cercle, du District, de l’Ambassade ou du Consulat.

Ensuite, la commission examine les procès-verbaux, qui sont transmis sous enveloppe scellée et cachetée, et les compare aux résultats transmis électroniquement via la plateforme. À ce jour, plus de 24 000 bureaux de vote sur un total de 24 416 ont été traités, ce qui constitue une avancée significative dans la centralisation des résultats. Le taux de participation à ce stade est estimé à 38%.

Il est important de souligner que ce pourcentage concerne uniquement les résultats du scrutin général du 18 juin 2023 et est susceptible d’évoluer positivement. En effet, affirme le président de l’AIGE, « les résultats continuent d’affluer, notamment ceux du vote anticipé des membres des Forces de Défense et de Sécurité », qui a eu lieu une semaine avant le scrutin général du 18 juin 2023 et dont le dépouillement a été réalisé simultanément. « Ces résultats seront pris en compte dans le décompte final », a-t-il précisé.

Pour l’AIGE, chaque vote compte et les résultats reflètent fidèlement la volonté exprimée par la population. Enfin, les résultats provisoires définitifs seront communiqués conformément au délai fixé par la loi électorale, soit dans un délai de cinq jours à partir de la tenue du scrutin référendaire, au plus tard le 23 juin 2023.

Me Moustapha Cissé et ses collaborateurs de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections s’engagent ainsi à garantir un processus électoral transparent et fiable, en fournissant des informations régulières et précises sur l’avancement de la centralisation des résultats du référendum à l’opinion publique nationale et internationale.

Après les résultats provisoires, accompagnés des procès-verbaux des opérations du scrutin, le Président de l’AIGE procédera, conformément à l’article 151 de la Loi électorale, à la transmission sans délai desdits résultats à la Cour Constitutionnelle. Qui, à son tour, procédera à la publication des résultats définitifs par bureau de vote.

Cyril Adohoun et Lamine Kané

Source : L’Observatoire 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *