PREPARATIFS DU REFERENDUM CONSTITUTIONNEL : Bilan rassurant !

Alors que la campagne référendaire s’est ouverte aujourd’hui pour quinze jours, le bilan des activités réalisées porte à croire que tout est fin prêt pour la réussite de l’opération.

Le rapport dressé du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, colonel Abdoulaye Maïga, au Conseil des ministres du mercredi 31 mai 2023 affiche des efforts consentis par les différents acteurs impliqués pour la bonne organisation de ce rendez-vous historique. 

Selon Colonel Abdoulaye Maïga, plusieurs activités ont permis à la mise à jour du fichier électoral, l’adoption de la décision fixant le modèle et le libellé de la carte d’électeur biométrique, la confection et la personnalisation de cartes d’électeurs biométriques. 

Les acquis portent aussi sur l’adoption de la décision fixant les modalités de distribution des cartes d’électeurs biométriques à l’occasion du référendum, l’impression des listes électorales, des extraits de liste par bureau de vote et des listes d’émargement, et la nomination des membres des Coordinations de l’Autorité Indépendante de gestion des Elections à l’intérieur.

Il faut ajouter à ces actions, la formation des formateurs et la constitution d’un pool de formateurs par région, le renforcement des capacités des membres du collège de l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections, du Secrétaire Général, des chefs de Département et autre personnel, l’élaboration de la décision fixant le modèle de procès-verbal des opérations référendaires et de celle fixant le modèle de la procuration à l’occasion du référendum.

Dans les Cercles tels que Tombouctou, Diré, Gao, Ansongo, Bourem, Mopti, Bandiagara, Bankass, Djenné, Douentza, Koro, Tenenkou et Youwarou sont déployés le matériel et les documents du scrutin, avec l’appui de l’Armée de l’Air au moyen des Avions et des Hélicoptères, dans le cadre de l’opération “Tilé-kura”.

Dispositions particulières

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a aussi cas de la mise à disposition du matériel et des documents du scrutin à toutes les Missions Diplomatiques et Consulaires, et de l’élaboration des critères et modalités d’accréditation des observateurs.

« Toutes ces activités sont menées dans une parfaite synergie avec l’Autorité indépendante de Gestion des Elections », indique-t-on dans le communiqué ayant sanctionné la réunion des ministres, suivant la Charte de la Transition révisée et la feuille de route. Ces textes assignent, en effet, à la Transition des missions comme le lancement du chantier des réformes politiques, institutionnelles, électorales et administratives, l’organisation du référendum et des élections générales.

Faut-il le souligner, la réalisation des réformes et l’organisation des élections sont définis par le Gouvernement dans un chronogramme dont la mise en œuvre a fait objet de la convocation du collège électoral pour le référendum constitutionnel, le dimanche 11 juin 2023, pour le vote par anticipation des membres des forces de défense et de sécurité et le dimanche 18 juin 2023, pour les autres électeurs.

Pour la bonne tenue dudit référendum, le Gouvernement rassure l’opinion que toutes les dispositions sont prises, notamment la sécurisation des opérations par les Forces de Défense et de Sécurité. Les populations, de leur côté, sont engagées à jouer leur partition pour l’effectivité du scrutin. La tendance est aujourd’hui en faveur du « Oui » massif, durant la phase de vulgarisation du projet.

Cyril Adohoun

Source : l’Observatoire 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *