Poutine et Goïta évoquent un renforcement de la coopération antiterroriste entre la Russie et le Mali

Poutine et Goïta évoquent un renforcement de la coopération antiterroriste entre la Russie et le Mali

Les chefs de l’Etat russe et malien se sont entendus pour renforcer la coopération antiterroriste mercredi lors d’un entretien téléphonique après l’attaque d’une salle de concert près de Moscou, a-t-on appris des deux parties.

Vladimir Poutine s’est entretenu au téléphone avec le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, et le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, “qui lui ont exprimé leurs condoléances” après l’attaque qui a fait au moins 137 morts, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

MM. Poutine et Goïta se sont “mis d’accord pour renforcer la coopération antiterroriste”, a dit le Kremlin. “Nous avons convenu de coopérer davantage dans la lutte contre le terrorisme”, a dit de son côté le colonel Goïta sur les réseaux sociaux.

Les colonels qui ont pris le pouvoir par la force à Bamako en 2020 ont rompu l’alliance historique avec Paris, poussé vers la sortie les forces françaises qui combattaient les jihadistes au côté de l’armée malienne, et fait de la Russie leur partenaire politique et militaire privilégié. Ils ont fait appel aux services de la société privée de sécurité russe Wagner, dont la junte continue de réfuter la présence malgré la multitude de sources l’attestant.

Vladimir Poutine et le colonel Goïta ont aussi discuté du renforcement de “la coopération dans les projets énergétiques, agricoles et miniers”, a rapporté le Kremlin. Ce dernier a mentionné la livraison “gratuite” par la Russie de blé, d’engrais et de carburant au Mali.

Voaafrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *