Offensive de l’Armée malienne : 3 bases terroristes démantelés, en février, dans le centre du pays

Dans le but d’informer l’opinion nationale sur les actions menées par l’Armée malienne face aux forces terroristes, L’Etat-major général des Armées (EMGA), à travers la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), a produit un communiqué en date du 01 mars 2022 et signé par le Colonel Souleymane Dembélé. Le communiqué relate les actions salvatrices du plan Maliko et de l’opération Kélétigui qui gagnent du terrain de façon determinante face à des terroristes de plus en plus affaiblis.

Tout d’abord, le communiqué a précisé que les Forces Armées Maliennes continuent de consolider les acquis opérationnels face à des terroristes de plus en plus fébriles. Cependant, indique le communiqué, les terroristes disposent des capacités de nuisance reposant désormais sur la pose des Engins Explosifs Improvisés (EEI), les tirs indirects et récemment des civils pris comme boucliers humains. 

Sur le théâtre Est de l’opération Maliko

Les Unités FAMa ont continué les missions de sécurisation des personnes et des biens dans les localités et sur les routes nationales (R.N.) 16, 17 et 20.

Sur le théâtre centre de l’opération Maliko

Suite aux opérations de sécurisation des FAMa du 24 au 28 février 2022, dans les zones d’Alalona, Niono, Badiangara, Bankass, Mandoll et Koro, la situation sécuritaire est calme, mais imprévisible à cause de la pose des Engins Explosif Improvisés et le harcèlement des populations par des équipes de 2 à 4 terroristes. Cependant, la peur a changé de Camp, l’ennemi est en fuite vers les frontières ou en se dissimulation dans la population. Le bilan fait état d’un véhicule FAMa touché par un EEI ; 08 terroristes neutralisés ; 03 bases démantelées ; 07 suspects arrêtés ; 03 EEI détruits ; 02 AK-47, 45 téléphones ; 03 détonateurs ; 03 batteries de mise en ceuvre d’EEI récupérés.

Par ailleurs, les opérations menées par les FAMa dans la région de Tombouctou ont permis d’interpeller dans la journée du février 2022 à Nianfuke 04 présumés terroristes dont un logisticien, tous mis à la disposition de la Gendarmerie. Trois des quatre interpellés ont affirmé leur appartenance à un groupe terroriste.

En zone sud

Lors des missions de patrouilles dans la zone de Kignan, Région de Sikasso, 05 présumés terroristes ont été interpellés et mis à la disposition de la Gendarmerie nationale. Les unités FAMa dans la zone de Nara poursuivent leurs missions de contrôle de zone et de sécurisation des personnes et des biens. L’Etat-major Général des Armées informe les populations que la semaine a été très éprouvante pour les Groupes Armés Terroristes. Les Engins Explosifs Improvisés (EEI) découverts et neutralisés ont permis à nos forces d’avancer vers l’ennemi et d’interpeller plusieurs d’entre eux. Ces groupes armés, face à un rapport de force défavorable, ont décidé d’éviter tout contact avec les Forces Armées Maliennes.

A la fin dudit communiqué, l’Etat-major Général des Armées a une fois de plus rassuré que les actions de recherches du renseignement, de surveillance, de poursuite et de neutralisation des terroristes se poursuivront inéluctablement pour le retour de la paix et de la quiétude.

Source : Le Republicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *