Niger-Attaque de Teguey: 23 soldats tombés et 17 autres blessés, un deuil national de 3 jours décrété par le gouvernement (Officiel)

Niger-Attaque de Teguey: 23 soldats tombés et 17 autres blessés, un deuil national de 3 jours décrété par le gouvernement (Officiel)

Vingt-trois (23) soldats ont été tués et dix-sept (17) autres blessés, suite à l’attaque terroriste complexe menée dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 mars, contre une position de l’Armée nigérienne par des assaillants lourdement armés, entre Teguey et Bankilaré, dans la région de Tillabéri.

Selon le bilan officiel provisoire dressé par le ministre de la Défense nationale, des dizaines de terroristes ont été également neutralisés lors de l’assaut. Les victimes seront inhumées ce vendredi à Niamey et suite à cette tragédie, le gouvernement de transition a décrété un deuil national de trois (03) jours.

Dans le communiqué qui a été publié dans la soirée du jeudi, le ministre de la Défense national a indiqué qu’une unité des Forces armées nigériennes (FAN) en opération de ratissage, a été la cible « d’une embuscade complexe » tendue par des centaines de terroristes, dans la nuit du mercredi au jeudi dernier, entre les localités de Teguey et Bankilaré, dans la zone des trois frontières. Les assaillants qui étaient à bord de véhicules et de motos ont mené l’assaut à l’aide de « bombes artisanales et de véhicules kamikazes », souligne le communiqué qui précise que « malgré la riposte énergique, nous déplorons 23 valeureux militaires tombés sur le champ d’honneur et 17 blessés ».

Selon la même source, l’attaque a également occasionné la destruction de quatre (04) véhicules blindés et de quatre autres Toyota pick-up appartenant à l’armée nigérienne.

Les blessés ont été pris en charge pour recevoir les soins appropriés et les corps des victimes acheminés à Niamey où ils seront inhumés ce vendredi après une cérémonie d’hommage en présence de la hiérarchie militaire, des compagnons d’armes et des membres de la famille des soldats tombés au front.

Suite à cette tragédie, le gouvernement a décrété un deuil national de trois (03) jours à compter de ce vendredi 22 mars 2024 sur toute l’étendue du territoire nationale. Les autorités de transition ont également saisi l’occasion pour réaffirmer leur soutien aux forces de défense et de sécurité (FDS) qui se battent sur tous les fronts pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens ainsi que leur ferme détermination à lutter contre le terrorisme et toutes les menaces sécuritaires auxquelles fait face actuellement le pays.

Actuniger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *