Micro-trottoir: Ce que les Maliens pensent du retrait du Mali de la Cédéao

Micro-trottoir: Ce que les Maliens pensent du retrait du Mali de la Cédéao

Dans ce micro-trottoir, les Maliens expriment leur avis après le retrait annoncé du Mali de la Cédéao.

Moussa Naby Diakité (journaliste) :

“Le retrait des Etats de l’AES de la Cédéao vient en conséquence du détournement de sa soumission à certains États dont la France. Pour moi, cette sortie des trois pays va porter un coup dur à la Cédéao et remettra en cause l’institution qui doit revoir ses fondements mais aussi son fonctionnement et son adaptation aux visions et aux besoins des populations”.

Abdoulaye Touré (enseignant) :

“Ce sont ses trois pays qui avaient eu l’idée de la création de la Cédéao avec pour objectif, d’aider les peuples à s’épanouir. Mais nous avons remarqué avec beaucoup de regrets que cette Cédéao n’a jamais eu pitié des peuples du Sahel. Depuis plus de 10 ans, nos parents sont massacrés au Sahel sans réaction et pire après que les militaires décident de diminuer le nombre de décès dans leur rang, on voit toutes sortes de sanctions inhumaines pour ce même peuple que la Cédéao est censée protéger. Ce retrait est mieux est salutaire”.

Bocar Tandina (étudiant) :

“La Cédéao et l’Union africaine se sont foutus de la vie de 70 millions des personnes qui constituent l’espace AES, maintenant que nous avons décidé de prendre nos destins en mains sans faire du bruit qu’elle veut négocier. Jamais. Que les dirigeants de la Cédéao nous laissent”.

Aïssata Ly (styliste) :

“En lieu et place d’une manifestation, j’aurais trouvé plus judicieux que les autorités organisent une campagne visant à éclairer la population sur les intérêts du choix du retrait de la Cédéao et les alternatives proposées”.

Dossier réalisé par

Ousmane Mahamane

Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *