Me Jean Claude Sidibe, président de la Federation malienne de basketball : Les gens doivent savoir que l’ensemble des formateurs et dirigeants du basketball sont de bonnes mœurs.

Les responsables de la Fédération malienne de basketball (FMBB) étaient face à la presse le mardi 20 juin dernier, à l’hôtel Millénium pour présenter le nouveau document élaboré par l’instance dirigeante du basketball malien et ses partenaires, dont l’ONG Terre des hommes afin de protéger les jeunes athlètes contre les harcèlements et abus sexuels en milieu de basketball.

Cette conférence de presse était animée par Me Jean Claude Sidibé, président de la Fédération malienne de basketball, en présence de ses deux vice-présents, Djibrilla Cissé et Mamadou Famanta, ainsi que de plusieurs membres du bureau fédéral.

Ce document de 16 pages intitulé “La politique de sauvegarde contre les abus en milieu du basketball” a été élaboré par la Fédération malienne de basketball en partenariat avec l’ONG Terre des hommes, Aide à l’enfance. Il met à la disposition des acteurs de basketball des messages clés pouvant être utilisés pour faciliter la sensibilisation et la compréhension de la politique de sauvegarde.

Dans son intervention, le patron du basketball malien, a expliqué qu’en 2022, la Fédération malienne de basketball a lancé une politique de sauvegarde comme document contraignant pour tous ses membres affiliés. Conformément à cette politique, nous entreprenons des activités pour nous assurer que nos personnels, nos opérations et nos programmes ne nuisent pas aux enfants, jeunes ou adultes et ne les exposent pas au risque de subir un préjudice.

Nous veillons également à ce que des procédures efficaces soient mises en place pour gérer les sujets de préoccupation dans le domaine de la sauvegarde, et pour que tout sujet d’inquiétude quant à la sécurité d’un enfant, d’un jeune ou d’un adulte en milieu de basketball soit signalé aux personnes et mécanismes prévus par la politique de sauvegarde, a-t-il précisé. Il a également indiqué que le Mali et le secteur du basketball ont été l’objet de plusieurs critiques ces dernières années pour cause d’actes de pédophilie.

Il y a quelques années, une bombe s’est abattue sur notre pays. Le Mali a été considéré pendant longtemps comme une terre de pédophilie. Depuis deux ans, nous nous sommes battus pour prouver que nous nous ne sommes pas cette terre de pédophilie. Il peut y avoir des brebis galeuses ici comme ailleurs. Mais, les gens doivent savoir que l’ensemble des formateurs et dirigeants du Mali sont de bonnes mœurs, a-t-il poursuivi.

Concernant ce document, il a mentionné que la Fédération malienne de basketball s’est soumise à la volonté de la FIBA de faire adopter des textes contre les abus en milieu du basketball. C’est la première fois dans l’histoire du basketball mondial qu’un pays élabore et adopte des textes sur la sauvegarde de ses propres enfants. LONG Terre des hommes, nous a beaucoup aidés avec l’association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie AJCAD. Il est important de rappeler que le nouveau document a été adopté lors du Conseil national de la fédération tenu le 10 mai dernier, a-t-il laissé entendre.

Mahamadou Traoré

Source : Aujourd’hui Mali 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *