Mali : Plus de 450 milliards de FCFA sollicités pour le plan de réponse humanitaire 2023

Au Mali, les besoins humanitaires ont connu une hausse en raison de la détérioration de la situation sécuritaire. Pour faire face à cette situation, les organisations humanitaires sollicitent la mobilisation de plus 450 milliards de FCFA (751,4 millions de dollars) pour le plan de réponse humanitaire 2023.

Les organisations humanitaires opérant au Mali ont lancé en début de semaine à Bamako le plan de réponse humanitaire dans un contexte sécuritaire qui reste difficile. A l’unanimité, elles ont appelé à la mobilisation des financements nécessaires pour la mise en œuvre du Plan de réponse humanitaire de 2023. Le montant retenu pour les besoins urgents humanitaires au Mali se chiffre à plus de 450 milliards FCFA (751,4 millions de dollars américains).

L’augmentation de ces chiffres par rapport à l’année précédente s’explique par la dégradation de la situation sécuritaire engendrant le déplacement ou plongeant plusieurs millions de personnes dans les besoins humanitaires. Environ 8,8 millions de maliens sont dans les besoins humanitaires, selon le bureau de la coordination des affaires humanitaires. Parmi ceux-ci, 5,7 millions de personnes dont plus de la moitié sont des femmes et des enfants qui ont besoin d’une réponse urgente.

Les organisations humanitaires indiquent que le contexte sécuritaire reste difficile avec son corollaire d’insécurité qui se déplace à différents endroits du territoire. Selon elles, cette situation d’insécurité est à l’origine du déplacement de plus de 412 000 personnes dans les régions de Bandiagara, Mopti, Gao, Tombouctou, Ségou et Ménaka. « Cette situation contribue à accroître la vulnérabilité des populations et les besoins d’une assistance humanitaire immédiate », indique les documents de la réunion du plan de réponse humanitaire. La dégradation de la situation sécuritaire a contribué à une hausse de 17% des besoins humanitaires par rapport à 2022.

 Peu d’engouement pour le volet humanitaire

La mobilisation des financements nécessaires pour le volet humanitaire suscite peu d’engouement. Sans compter l’augmentation des foyers de tensions dans d’autres régions du monde et des aléas causés par les changements climatiques. En 2022, sur les 408 milliards FCFA (686 millions de dollars) sollicités par le bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations-Unies au Mali pour financer les besoins humanitaires, seuls 38% des fonds ont pu être mobilisés. Insistant sur la nécessité de la mobilisation des fonds cette année, le Coordonnateur Humanitaire, Alain Noudehou, a indiqué : « à sauver et préserver la vie et la dignité des populations avec des besoins critiques dans les zones de crise ; à assurer un accès minimum et équitable aux services sociaux de base et conditions de vie des personnes et enfin renforcer la préparation aux urgences des ménages vulnérables exposés ou affectés par des chocs dans les zones de crise ».

Selon les documents de presse de cette réunion, le chef de la délégation de l’Union européenne, Bart Ouvry, a fait une promesse de mettre de plus de 32 milliards de FCFA au Mali pour soutenir les besoins humanitaires en 2023. Et quant au représentant de l’Agence pour le développement international des Etats Unis (USAID), il a promis de soutenir ce plan de réponse humanitaire sans préciser le montant de leur contribution. En 2022, les efforts du gouvernement et ses partenaires humanitaires ont permis d’assister plus de 2,9 millions de personnes sur les 5,3 millions ciblés par la réponse humanitaire.

 Source : Maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *