Mali : Mardi noir pour la Presse malienne

La presse malienne en deuil. Les confrères Boubacar H Diallo et Douba Dembélé ont été arrachés à notre affection, ce mardi 21 décembre 2022.

Les tristes nouvelles ont été annoncées le même jour par les familles professionnelles respectives des deux confrères disparus sur les réseaux sociaux.

Dès l’annonce des mauvaises nouvelles, les messages de compassion et de condoléances ont inondé la toile pour rendre hommage aux regrettés collègues décédés tous dans la fleur de l’âge.

Décédé à la suite d’une longue maladie, Douba Dembélé était journaliste et correspondant de la Radio Klédu à Segou mais de plusieurs organes de presse de Bamako et de la capitale des balanzans. Il occupait également le poste de chargé de communication à la mairie urbaine de la 4è Région administrative du pays.

La même journée du mardi, c’est le rappel à Dieu de Boubacar H Diallo, alias «Tonton B» animateur et présentateur au Groupe Renouveau où il avait la responsabilité de deux émissions, au niveau de la Radio Renouveau Fm. Il s’agit du feuilleton radiophonique (Baroni ) et l’émission sur le foncier (Dugukôlôkô ), qu’il animait avec dextérité.

Dans un communiqué, le Groupe Renouveau rappelle que ce dernier était « un travailleur engagé, un homme fait d’un métal rare, avec une voix radiophonique envoûtante, son sens de l’humour faisait de lui un rassembleur ». En ces douloureuses circonstances, la direction générale de l’Agence malienne de presse et de publicité, (Amap) éditrice du Quotidien national l’Essor adresse ses condoléances les plus attristées aux familles et aux anciens collaborateurs des disparus.

Par Aboubacar TRAORE

L’Esdor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *