Mali : Les FAMa interpellent 12 terroristes à Tin-Fadimata (Ménaka)

Les Forces armées maliennes( FAMa) ont interpellé 12 terroristes et récupéré une importante quantité de matériels militaires suite à une opération d’envergure menée samedi dernier dans plusieurs secteurs de la Région de Ménaka, annonce un communiqué de l’état-major général des Armées publié ce lundi.

Selon le document, dans le cadre de la sécurisation et de la réassurance des populations, les militaires maliens ont mené une reconnaissance offensive dans plusieurs secteurs de la Région de Menaka.

Ainsi, une action majeure menée le 23 avril 2023 sur renseignements dans le secteur de Tin-fadimata situé à 27km au Nord-ouest de Ménaka a permis d’engranger des résultats satisfaisants.

Le bilan de l’opération fait état de 12 terroristes interpellés et de matériels militaires saisis. Il s’agit d’une mitrailleuse, d’un PKM, deux Ak47 dont vingt-quatre chargeurs, d’un fusil de chasse et des maillons PKM.

S’y ajoutent plusieurs munitions en vrac, cinq grenades, deux téléphones satellitaires de marque Iridium avec deux chargeurs, plusieurs tenues et rangers militaires et autres objets divers, précise la haute hiérarchie militaire.

L’Etat-major général des Armées précise que la situation sécuritaire dans l’ensemble des secteurs reconnus, y compris «Tebesselamane, In-Agar, Chimam et Tin-fadimata reste calme».

Par ailleurs, le haut commandement de l’Armée rassure les populations du professionnalisme des FAMa et demande leur soutien continu pour identifier et interpeller les terroristes et leurs complices. Toute chose qui constitue la seule option viable pour une sécurité durable.

Ainsi, en vue d’éviter toute confusion pouvant entraîner des tensions sur le terrain, conformément aux directives des autorités politiques de la Transition, et dans l’esprit de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger (APR), l’état-major général invite «les mouvements signataires à coordonner leurs mouvements avec les FAMa».

Avant de souligner qu’il est important que toutes les parties ayant un esprit constructif acceptent ce principe, car la sécurité des populations maliennes reste la priorité des FAMa.

Aboubacar TRAORE

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *