Mali : le procureur de la Cour suprême met en garde les acheteurs « des biens immobiliers » mal acquis

Au Mali, le procureur anti-corruption de la Cour Suprême menace de poursuivre les acheteurs des biens immobiliers des personnes susceptibles d’être poursuivies par la justice pour des faits de corruption. Il a formulé les mises en garde dans un communiqué publié, hier mardi. « Il nous revient que des personnes propriétaires, poursuivies et susceptibles d’être poursuivies pénalement, choisissent de mettre en vente sur le marché des biens immobiliers notamment, dans l’espoir de les faire échapper à des saisies judiciaires », a déclaré le procureur général de la Cour Suprême.

Pour lui, les contrevenants à cette disposition risquent d’encourir à des poursuites judiciaires. « Les acheteurs s’exposent de même des poursuites pénales que les vendeurs indélicats », menace le communiqué du procureur, qui exhorte les acheteurs «à faire attention aux transactions proposées par les personnes impliquées et susceptibles d’être impliquées dans les poursuites et de faire preuve de prudence et de vigilance ».

La Cour suprême du Mali a livré depuis l’année dernière une lutte sans merci contre les anciens dignitaires du précédent régime impliqués dans les scandales de détournement des deniers publics. Plusieurs d’entre eux sont soit en détention préventive ou en exil. Récemment un ancien ministre en détention depuis plusieurs mois a été contraint de payer 30 millions FCFA et sept titres fonciers pour obtenir la liberté provisoire. Comme lui, plusieurs hauts cadres de l’Etat en détention préventive pour des soupçons de corruption se sont vu leurs biens saisis par la justice. Le gouvernement de la transition a fait adopter une loi par le Conseil de national de transition qui permet à la justice de saisir les biens immobiliers, les avoirs des personnes soupçonnées ou reconnues coupables de détournement de l’argent public.

Siaka DIAMOUTENE/Maliweb.net  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *