Mali : Drive Demand, un projet visant à appuyer le gouvernement dans la couverture vaccinale de la Covid-19 et de routine

Bamako, la capitale malienne a abrité, le mardi 07 février, à l’atelier de présentation du projet « Drive Demand ». Il vise à accroitre la demande de vaccination contre la Covid-19 grâce à l’utilisation des outils numériques. C’était sous l’égide du Dr Abdoulaye Guindo, conseiller technique au ministère de la Santé et du Développement Social.

Le projet « Digital Results Improve Vaccine Equity (Drive Demand) » en français les résultats numériques améliorent l’équité en matière de vaccins conçu par le (Program for Appropriate Technologie in Health) a pour objectif d’accroitre la demande de vaccination grâce à l’utilisation des outils numériques. Financé par la Fondation Rockefeller à hauteur de cinq millions de dollars, ce projet de deux ans mis en œuvre simultanément dans six pays (le Mali, la Thaïlande, la Jamaïque, la Tanzanie et l’Ouganda) va permettre de renforcer les systèmes de santé numérique de routine existants, de lutter contre la désinformation et la réticence à la vaccination avec un objectif ultime d’atteindre 100 millions d’individus.

Il va fournir une assistance pour accroitre la sensibilisation aux vaccins en améliorant de la disponibilité des outils de communication pour soutenir la programmation de la vaccination et en développant une boîte de recherche, de suivi, et de l’apprentissage des meilleurs pratiques pour la vaccination à base communautaire. L’approche du projet se veut inclusif avec tous les acteurs intervenant dans le domaine de la santé d’où la nécessité d’un atelier de présentation du projet pour partager les axer d’intervention aux parties prenantes.

Le présent atelier de présentation est organisé pour partager les axes d’intervention et la méthodologie aux acteurs nationaux intervenant dans le secteur de la santé et aux partenaires techniques et financiers. Selon Dr Abdoulaye Guindo, Conseil technique au ministère de la santé et du développement social, ce projet l’ONG américaine PATH à travers sa branche de santé numérique, Digital Square, et mis en œuvre par le centre national d’immunisation et les différentes parties prenantes pour accroitre la demande de vaccination Covid-19 et les enfants de zéro dose en matière de vaccination de routine.

C’est un projet d’accélération de la vaccination de Covid-19 de routine. C’est pour pouvoir rattraper les secondes doses, a expliqué le coordinateur du projet, Mamadou Oury Bah. Il vise, selon lui, à appuyer les initiatives du ministère de la Santé et du Développement social en tout ce qui concerne la couverture vaccinale de la Covid-19 et routine. Car, rappelle-t-il, la vaccination Covid-19 a presque dominé la vaccination de routine. « Ce projet viendra pour appuyer, combler ce fossé de baisse la vaccination de routine en même temps renforcer la vaccination Covid-19 en utilisant les outils numériques », a souligné le coordinateur du projet.

Au Mali, ce projet sera mis en œuvre dans trois communes (les communes II, IV, et VI) de Bamako et cinq districts sanitaire de Koulikoro (Koulikoro, Kati, Kangaba, Fana, Dioila) à travers des actions combinées de déploiement de vaccinodromes et d’utilisation d’outils numérique pour la mobilisation sociale.

Abdrahamane SISSOKO/maliweb.net  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *