Mali : Départ définitif de la Mission d’entrainement de l’Union européenne

La Mission d’entrainement de l’Union européenne (EUTM) quitte définitivement le Mali. La cérémonie de départ s’est déroulée le jeudi 18 mai 2023 au Centre d’instruction Boubacar Sada Sy de Koulikoro (CIBSSK). Ce départ de l’EUTM intervient dans le cadre de la refondation de notre outil de défense pour un Mali nouveau.

Depuis le 17 janvier 2013, suite à des crises multidimensionnelles, l’EUTM est présente sur le sol malien. Selon le site de l’Armée qui apporte l’information, la Mission a participé activement à l’entraînement de plus de 5000 militaires maliens, toutes catégories confondues.

« Cet appui a concerné les groupements tactiques Interarmes, la logistique, la fouille opérationnelle, le leadership et d’autres domaines non moins importants », précise la source.

Le commandant du CIBSSK, le colonel Issa Kaloga, cité par le site de l’Armée, a indiqué que les Forces armées maliennes (FAMa) ont bénéficié largement de cette expertise. Avant de préciser que le départ de l’EUTM du CIBSSK est une volonté du commandement, de l’appropriation des FAMa des différentes formations qui s’inscrivent dans le cadre de la génération de nouvelles forces.

Et aussi, leur préparation pour lutter efficacement contre le terrorisme et la préservation de notre souveraineté par la défense de l’intégrité du territoire national ainsi que la protection des personnes et de leurs biens.

Pour le commandant de l’EUTM, le général Santiago Juan Fernandez Diaz Repiso, selon la même source militaire, les FAMa sont à présent plus compétentes, mieux équipées et mieux formées pour répondre aux défis sécuritaires.

« Les Forces armées maliennes constituent un fer de lance sur lequel la société s’appuie pour améliorer la situation sécuritaire ; leur compétence professionnelle et leur respect des droits de l’Homme constituent des éléments fondamentaux qui justifient qu’on leur fasse confiance », a fait savoir le commandant de l’EUTM, soulignant que la Mission a connu des pertes tragiques, mais reste déterminé à poursuivre son engagement envers le Mali et la région du Sahel.

Souleymane SIDIBE

Source : L’Essor 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *