Mali : 65 terroristes neutralisés et 42 interpellés, selon un communiqué de l’Etat Major général des armées

Au Mali, l’Etat Major général des armées a donné le bilan des théâtres des opérations contre les terroristes du 3 décembre 2022 à nos jours. Il fait état de 65 terroristes neutralisés et 42 interpellés.

Durant les deux derniers mois, les forces armées maliennes indiquent avoir infligé des sérieuses pertes aux groupes armés terroristes qui sévissent dans les régions du Centre et du Nord du pays. Sur le théâtre des opérations, 62 missions offensives ont été menées en l’air et sur le sol. Elles ont été soldées par « la neutralisation de 65 terroristes et de l’interpellation de 42 dans les secteurs de Tenenkou, Sofara, Boni, Douentza, Bandiagara, Tessit, Ansongo », a indiqué l’Etat Major Général des armées dans un communiqué. Outre, les opérations de l’armée ont contribué à la destruction de 22 bases logistiques des groupes terroristes dans les secteurs de Douentza, Boni, Bandiagara, Tessit et Ansongo.

Egalement de la destruction : de 5 véhicules, 34 motos et la neutralisation de 13 Engins Explosifs improvisés. Toujours le communiqué de l’armée annonce la saisine des armes, des chargeurs, une importante quantité de munitions, des matériels de fabrication d’engins explosifs improvisés (EEI), des moyens de communication, divers matériels dont des uniformes militaires. Dans la foulée, le communiqué étaye que les offensives de l’armée ont permis de récupérer plus de 500 têtes d’animaux qui ont été ensuite remis aux autorités administratives au profit des propriétaires .

Dans la cercle d’Asongo ( Gao), les patrouilles des Forces armées maliennes ont permis d’escorter et de porter assistance à plus de 450 personnes et leurs bétails. Ceux-ci étaient empêchés de se déplacer suite à une pression et un embargo imposés par les terroristes. « L’intensification des opérations offensives a désorganisé les GAT en leur infligeant des pertes énormes », se réjouit l’Etat major Général des armées dans ce communiqué qui admet, cependant, les groupes terroristes gardent encore des capacités de nuisance à travers l’utilisation des Engins explosifs improvisés. L’armée note des difficultés dans les zones d’accès difficiles, où les terroristes continuent de maintenir la pression sur les populations à travers des actions de rackets. A la veille de la célébration du 62ème anniversaire de la création de l’armée, les autorités de transition ont réceptionné près d’une vingtaine d’avions de combats et de chasse. Le Mali dispose désormais des drones de fabrication Turque renforçant du coup les capacités des militaires déployés dans le front.

 Source : Maliweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *