Mahdi Safari, vice-ministre iranien des Affaires étrangères : «L’Iran est disposé à apporter tous les soutiens nécessaires au Mali»

En séjour dans notre pays, le vice-ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran chargé de la Diplomatie économique, Mahdi Safari, a animé, vendredi dans la résidence de l’ambassadeur d’Iran, un point de presse.

Le diplomate iranien a d’abord fait savoir que l’objectif de sa visite est de faire le suivi des recommandations de la commission mixte Mali et Iran, tenue au mois d’août dernier. Avant de réaffirmer le soutien de son pays au Mali.

«Je suis là pour mettre en œuvre les différents accords qui ont été signés avec la partie malienne», a déclaré le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé de la Diplomatie économique.

Mahdi Safari dit avoir rencontré le Premier ministre, Choguel Kokalla Maiga et plusieurs membres du gouvernement au cours de sa visite. D’après lui, nos deux pays peuvent travailler dans beaucoup de domaines, notamment la technologie, la médecine, la pêche, l’agriculture et la communication.

Il a, par ailleurs, réaffirmé la disponibilité de l’Iran à apporter tous les soutiens nécessaires au Mali. «Je souhaite vraiment que nous puissions aller de l’avant avec ces différents projets», a indiqué le diplomate iranien. Mahdi Safari a, en outre, souligné que son pays est disposé à partager son expertise avec le Mali et à faire aussi le transfert de technologies.

Selon lui, le Mali est un partenaire stratégique pour son pays qui partage les trois principes énoncés par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à savoir le respect de sa souveraineté, le respect de ses choix stratégiques de partenariat et la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans toutes les décisions.

Pour le vice-ministre iranien, le potentiel de la coopération économique et commerciale entre les deux pays est vraiment grandiose. «Nous souhaitons que dans quelques années, ce potentiel puisse se transformer en de vraies opportunités et que les échanges commerciaux entre les deux pays atteignent 100 millions de dollars (environ 60 milliards de Fcfa)», a-t-il espéré.

Cette visite de Mahdi Safari intervient après celle du ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran, Hossein Amir Abdollahian, il y a quelques mois, dans notre pays pour renforcer la coopération entre Bamako et Téhéran.

Par Bembablin DOUMBIA

L’Essor 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *