Liens étroits entre Koulouba et le Kremlin

La visite du chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, dans notre pays marque une étape importante dans les relations entre les deux nations. L’histoire retiendra que c’est sous la Transition dirigée par le colonel Assimi Goïta qu’un ministre russe des Affaires étrangères s’est rendu, pour la première fois, au Mali pour consolider la coopération bilatérale.

Ce déplacement de portée historique intervient au moment où Bamako entretient des relations privilégiées avec Moscou.

Conformément au programme de cette visite d’amitié et de travail de haut niveau, Sergueï Lavrov, après ses rencontres avec le ministre Abdoulaye Diop, a été reçu en audience, hier au palais de Koulouba, par le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta. Ces entretiens de plus d’une heure ont eu lieu en présence du ministre Diop.

Au terme de la rencontre, le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie a révélé à la presse que les échanges ont porté sur plusieurs points des relations entre les deux pays. La coopération au sein de l’Organisation des Nations unies a occupé une place primordiale lors de l’entrevue, a précisé Sergueï Lavrov. Sur ce point, il dira ceci : «nous allons faire tout le possible, nous n’allons pas ménager nos efforts pour promouvoir le principe de la parité souveraine des états». «Et bien évidemment nous allons lutter contre des approches colonialistes», a-t-il ajouté.

Les président Goïta et son hôte ont aussi évoqué les relations de coopération dans les domaines du commerce et de l’économie en passant par le développement. Des partenariats qui doivent correspondre aux intérêts mutuels. «Nous avons évoqué des questions que nous avions déjà éclaircies pendant la conférence de presse avec le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop. Nous avons parlé des relations commerciales et économiques de tels domaines que des investissements, de la coopération militaire et technique, surtout en matière humanitaire, culturelle et de l’éducation», a détaillé le ministre russe.

étant un des acteurs de la libération de l’Afrique du joug colonial depuis les années 60, sous l’époque de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), la Fédération de Russie, à travers son ministre des Affaires étrangères, a réaffirmé son soutien à notre pays. Sergueï Lavrov a signalé que son pays appuie le Mali dans ses activités de défense et de sécurité. « Nous allons continuer notre coopération pour les augmenter davantage», a-t-il assuré.

L’émissaire de Kremlin a regagné son pays avec un grand espoir concernant l’avenir immédiat des relations entre le Mali et la Fédération de Russie. «Nous avons des résultats très concrets dans les négociations. Nous allons travailler pour les mettre en pratique», a conclu Sergueï Lavrov.

Oumar DIAKITE

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *