Libération de Kidal : Pluie de réactions au Mali et à travers le monde

La ville de Kidal est passée depuis la semaine dernière sous le contrôle de l’armée malienne. Le président de la transition, le gouvernement, de nombreux partis politiques et organisations de la société civile dans le pays ont salué la reprise de Kidal. À l’international, des messages de félicitation et de soutien ont été adressées aux autorités de la transition et aux forces de défenses et de sécurité. Voici quelques réactions.

 Message du Président de la Transition : « Aujourd’hui, nos Forces armées de sécurité se sont emparés de Kidal »

« Aujourd’hui, nos Forces armées de sécurité se sont emparées de Kidal ». Une déclaration qui marque un tournant historique dans la lutte contre le terrorisme au Mali.

Le Chef Suprême des Armées a commencé son message en soulignant que cette avancée découlait de l’application de la résolution 2690 (2023) des Nations Unies, remerciant également Allah pour le succès de l’opération. Il a mis en exergue le courage et la détermination exceptionnels des FAMa au cours d’un raid intense mené ces derniers jours, infligeant d’importantes pertes aux groupes armés terroristes.

Le Président GOÏTA a insisté cependant sur le fait que la mission n’était pas achevée. Il a rappelé l’engagement continu à recouvrer et à sécuriser l’intégrité du territoire.

Le Président de la Transition a rendu hommage aux victimes civiles et militaires tout en rappelant que cette opération ne vise exclusivement que la sauvegarde de l’unité nationale et de l’indivisibilité du Mali, ainsi que la lutte contre le terrorisme pour assurer la sécurité du territoire.

Pour les jours à venir, le Chef Suprême des Armées a assuré que les FAMa persévéreront dans leurs interventions, bénéficiant de la confiance totale du vaillant peuple malien. « Dans ces circonstances, la cohésion nationale est une bénédiction supplémentaire pour nos FAMAs », a conclu le Président de la Transition.

 Le gouvernement salue la prouesse opérationnelle …

Voici l’intégralité du communiqué

Le Gouvernement de la Transition a l’immense plaisir d’informer l’opinion nationale et internationale, qu’en application de la résolution 2690 (2023) du Conseil de sécurité des Nations Unies, les Forces Armées et de Sécurité du Mali ont occupé les emprises de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) à Kidal, à travers le contrôle de ladite région pour le bonheur des populations de la localité, qui ont souffert le martyr pendant plus d’une décennie de l’occupation de la zone par des terroristes sans foi ni loi.

Cette prouesse opérationnelle représente une étape décisive dans le cadre des rétrocessions des emprises de la MINUSMA aux Forces Armées et de Sécurité.

Malgré les anicroches, les trahisons et les complots ayant entouré ces opérations de rétrocessions, les prévisions fantaisistes, nos vaillantes Forces Armées et de Sécurité ont atteint leurs objectifs et le Mali est et restera UN et Indivisible.

En cette heureuse occasion, le Gouvernement de la Transition félicite chaleureusement Son Excellence Le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, Chef suprême des Armées, pour son leadership éclairé, son patriotisme légendaire et sa détermination sans faille à sauver notre peuple et notre pays.

C’est aussi le lieu de féliciter l’ensemble des Forces Armées et de Sécurité du Mali pour leur professionnalisme, leur abnégation dans la défense de l’intégrité du territoire et la sécurisation des personnes et des biens.

Le Gouvernement de la Transition salue la résilience historique et héroïque du Peuple malien, qui a subi stoïquement des épreuves destinées à affaiblir son soutien à la Transition, entre autres : les sanctions illégales, illégitimes et inhumaines de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), les diffamations, les délestages et les inflations des prix de denrées de première nécessité instrumentalisés à des fins politiques etc…

Le Gouvernement de la Transition remercie l’Alliance des Etats du Sahel, tous les amis du Mali d’Afrique et d’ailleurs, à la fois des acteurs étatiques tout comme des individus et organisations épris de paix et de justice qui ont apporté leur soutien constant et sincère à notre patrie.

Le Gouvernement de la Transition saisit cette occasion pour s’incliner pieusement devant la mémoire de toutes les victimes de l’insécurité au Mali et s’engage à faire en sorte que leur sacrifice ne reste pas vain.

Le Gouvernement de la Transition réaffirme sa détermination à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Enfin, il réitère son engagement à exercer la souveraineté du Mali sur l’ensemble du territoire national et à œuvrer pour la paix, la stabilité et la réconciliation nationale.

Que Dieu bénisse le Mali et préserve les Maliens!

Bamako, le 14 novembre 2023

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, Colonel Abdoulaye MAIGA

/////////////////////////////

Les Autorités nigériennes réagissent : Niamey adresse ses félicitations à Bamako

Le mercredi 15 novembre 2023 les Autorités nigériennes, ont publié un communiqué adressé à son voisin. C’est le porte-parole du CNSP, le colonel-major Amadou Abdramane, qui a lu la déclaration à la télévision nationale.

« Le gouvernement et le peuple nigériens ont appris avec une immense joie la libération de Kidal, le mardi 14 novembre 2023, par les forces armées maliennes (FAMa). Cette ville martyre était restée sous le joug des terroristes et leurs sponsors, responsables de la déstabilisation du Mali ainsi que de l’ensemble du Sahel, depuis plusieurs années », a-t-il déclaré.

 Des félicitations venues de Moscou

La libération de la ville de Kidal par les autorités du Mali constitue le franchissement d’“une étape importante vers la restauration de l’intégrité territoriale de l’État et le retour des organes gouvernementaux légitimes dans cette région”, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Selon l’instance, cet “événement témoigne de la croissance impressionnante du potentiel de combat de l’armée nationale, qui résiste avec succès à de nombreux groupes terroristes”.

“Cette victoire importante contribuera sans doute à l’établissement d’une paix durable et de la stabilité dans le pays.”

Le ministère a indiqué que Moscou continuait de suivre de près l’évolution de la situation dans la République amie du Mali.

“Moscou entend toujours promouvoir la coopération multiforme russo-malienne au profit de nos peuples, dans l’intérêt de la sécurité du continent africain”, selon un communiqué de la diplomatie russe.

 Guillaume Soro félicite les FAMa

Ce 14 novembre 2023, les Forces armées Maliennes (FAMA) ont accompli un acte héroïque en reconquérant la ville de Kidal, remportant ainsi une victoire décisive dans la lutte acharnée qu’elles mènent depuis plus d’une décennie contre les mouvements terroristes et sécessionnistes qui ont plongé la région sahélienne dans le chaos, semant désolation et horreur.

Cette victoire cruciale renforce considérablement la sécurité et la stabilité du Mali, marquant un tournant historique dans la quête de l’intégrité territoriale.

Au-delà du retour de la ville de Kidal dans le giron de la République, ce succès de l’armée malienne donne la preuve que les peuples africains savent mener les combats de l’honneur et de la dignité, mais aussi et surtout savent se défaire de toutes les formes d’alliances avilissantes et asservissantes.

Je tiens à exprimer mes sincères félicitations aux autorités maliennes, sous la direction du Président de la Transition, Son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA. Son engagement courageux et résolu pour la restauration de l’intégrité territoriale du Mali a joué un rôle déterminant dans la réalisation de cette victoire significative.

En ces moments historiques, je joins ma voix à celles de nombreux Africains pour célébrer cette réussite qui va au-delà des frontières du Mali.

Guillaume Kigbafori SORO, Ancien Président de l’Assemblée nationale

Ancien Premier Ministre de la République de Côte d’Ivoire

Source : L’Aube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *