Les États-Unis mettent en garde le Niger contre des liens avec la Russie

Les États-Unis mettent en garde le Niger contre des liens avec la Russie

Le Pentagone a déclaré que les États-Unis avaient mis en garde le Niger contre des liens avec la Russie et l’Iran lors d’une réunion entre les dirigeants militaires du Niger et des représentants des États-Unis la semaine dernière.

Des fonctionnaires américains se sont rendus au Niger la semaine dernière pour exprimer leurs inquiétudes quant au développement potentiel de liens avec la Russie et l’Iran avant que la junte au pouvoir ne révoque samedi un accord régissant les quelque 1 000 membres du personnel militaire américain présents dans le pays, a déclaré le Pentagone lundi.

Le Pentagone a ajouté qu’il cherchait à obtenir des éclaircissements sur la marche à suivre. Le Niger a déclaré samedi qu’il avait révoqué “avec effet immédiat” son accord militaire avec les États-Unis qui autorisait le personnel du Pentagone à opérer sur son sol.

La porte-parole du Pentagone, Sabrina Singh, a déclaré que le gouvernement américain avait eu des conversations “directes et franches” au Niger avant l’annonce de la junte, et qu’il continuait à communiquer avec le conseil militaire au pouvoir au Niger, connu sous le nom de CNSP.

“La délégation américaine était sur place pour soulever un certain nombre de préoccupations. … Nous étions préoccupés par la voie dans laquelle le Niger s’est engagé. Il s’agissait donc de conversations directes et franches, en personne, pour parler de nos préoccupations et entendre les leurs”, a déclaré M. Singh.

Liens avec la Russie

“Les responsables américains ont exprimé leur inquiétude quant aux relations potentielles du Niger avec la Russie et l’Iran.”

Depuis son coup d’État de juillet 2023, le pouvoir militaire militaire qui a pris le pouvoir à Niamey a chassé les forces françaises et européennes et a quitté le bloc régional de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest.

À l’instar des juntes du Mali et du Burkina Faso voisins, elle a également renforcé ses liens militaires avec la Russie.

De hauts responsables de la défense russe, dont Yunus-bek Yevkurov, vice-ministre russe de la défense, se sont rendus dans le pays et ont rencontré le chef de la junte.

Le premier ministre, Ali Mahamane Lamine Zeine, s’est rendu en Iran en janvier.

Fausses allégations

Dans sa déclaration de samedi, la junte au pouvoir a déclaré qu’elle rejetait ce qu’elle a qualifié de fausses allégations de la délégation américaine selon lesquelles le Niger “aurait signé un accord secret sur l’uranium avec la République islamique d’Iran”.

M. Singh n’a pas donné de détails sur les préoccupations des États-Unis concernant l’Iran.

La délégation américaine qui s’est rendue au Niger les 12 et 13 mars comprenait la secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines, Molly Phee, la secrétaire d’État adjointe à la défense pour les affaires de sécurité internationale, Celeste Wallander, et le plus haut gradé américain pour la région, le général Michael Langley.

Le département d’État américain a déclaré mardi que ces entretiens devaient porter sur “le retour du Niger sur la voie de la démocratie et sur l’avenir de notre partenariat en matière de sécurité et de développement”.

Un partenariat qui doit se poursuivre

Après le coup d’État, l’armée américaine a consolidé ses forces au Niger, déplaçant des troupes de la base aérienne 101 dans la capitale Niamey vers la base aérienne 201 dans la ville d’Agadez.

Cette base était au cœur de la stratégie américaine de lutte contre le terrorisme dans la région et était autrefois utilisée pour cibler les insurgés du Sahel. Depuis le coup d’État, les forces américaines ne mènent plus que des opérations de protection des forces, a déclaré M. Singh.

M. Singh n’a pas exclu une résolution qui permettrait de maintenir la présence militaire américaine au Niger : “Nous voulons que notre partenariat se poursuive, s’il existe une voie à suivre.

trt afrika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *