Le Togo se dote d’une nouvelle Constitution

Le Togo se dote d’une nouvelle Constitution

Les députés ont adopté lundi soir une nouvelle Constitution changeant l’actuel régime présidentiel en régime parlementaire, donnant désormais le pouvoir au Parlement d’élire le président de la République.

La proposition de révision constitutionnelle a été validée par 89 députés sur 91.

‘La révision adoptée offre la possibilité de définir une nouvelle identité républicaine permettant de représenter efficacement la nation togolaise ’, a déclaré Chantal Yawa Tsègan, la présidente de l’Assemblée nationale.

Le Togo entre ainsi dans la Ve République.

‘Plus de trois décennies après l’adoption de la Constitution de 1992, les dispositions ne cadraient plus avec les réalités du moment. Cette révision apporte un nouveau régime plus représentatif. Une plénitude de pouvoir conféré au peuple par ses représentants’, a indiqué Pacôme Adjourouvi, le ministre des Relations avec les institutions de la République.

Il appartiendra au Parlement d’élire le président de la République pour un seul mandat de 6 ans.

Jusqu’à présent le président était élu au suffrage universel.

Un régime parlementaire est un système politique où le pouvoir exécutif est dirigé par le parlement et son chef, appelé Premier ministre ou président du conseil des ministres dans le cas du Togo, est généralement issu de la majorité parlementaire.

Dans ce système, le chef de l’État, comme un président ou un monarque, a un rôle principalement symbolique ou cérémoniel, tandis que le véritable pouvoir réside dans le parlement.

Dans un régime parlementaire, le gouvernement est responsable devant le parlement et peut être renversé par une motion de censure si celui-ci perd la confiance de la majorité parlementaire. Cela crée un lien étroit entre l’exécutif et le législatif, ce qui favorise la stabilité politique lorsque la majorité parlementaire est cohérente.

Les régimes parlementaires peuvent prendre différentes formes, telles que le système de Westminster au Royaume-Uni, où le Premier ministre est le chef du parti majoritaire à la Chambre des communes, ou le système de coalition en Allemagne, où plusieurs partis forment une coalition pour gouverner.

Les avantages d’un régime parlementaire incluent une plus grande responsabilité du gouvernement envers le parlement, une plus grande flexibilité pour répondre aux changements politiques et une meilleure représentation des différents groupes politiques. Cependant, cela peut aussi conduire à une instabilité politique si les coalitions sont fragiles ou si le parlement est divisé.

Republicoftogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *