Le ministre Abdoulaye Diop à Ouagadougou : Saisir les opportunités de la communauté de destin Burkina-Mali-Guinée

La capitale Burkinabé Ouagadougou a abrité hier 9 février, un mini-sommet des ministres en charge des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et de la Guinée Conakry, trois pays de l’Afrique de l’ouest qui ont en commun d’être dirigé par des autorités de transition, des militaires ayant mis un terme aux crises politiques récurrentes causées par des bricolages démocraticides. Ainsi, les ministres des Affaires étrangères malien, Abdoulaye Diop, et guinéen, Dr. Morissanda Kouyaté, se sont retrouvés auprès de leur homologue Burkinabè, Mme Olivia Ragnaghnewendé Rouamba.

Dans le cadre de leurs consultations politiques tripartites, ces pays en transition en Afrique de l’ouest ont tenu une séance de travail, autour de plusieurs questions d’intérêt commun, notamment, le renforcement des relations bilatérales et tripartites, ainsi que la coordination avec les Organisations sous-régionales et régionales. L’objectif affiché de cette rencontre était de fédérer les idées, les énergies et les moyens pour mieux se faire entendre par les organisations sous régionales, régionales et internationales ; parler d’une même voix, partager les expériences.

En outre, les Ministres ont échangé sur les progrès politiques enregistrés par le Mali, le Burkina Faso et la Guinée, pays en transition politique. A l’issue de leur rencontre, les ministres ont été reçus en audience par le Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition du Burkina Faso, rapporte le Bureau de l’Information et de la Presse/MAECI.

B. Daou

Source : Le Républicain 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *