Lancement du projet Nextan : Fini le vol des engins au Mali

Présidé par le ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Bakary Doumbia, le lancement du projet « Nextan» s’est déroulé dans la salle de conférence dudit ministère, le 28 janvier dernier. C’était devant le directeur général du « Nextan Mali », Salah Daou et du PDG de « Groupe Nextan », Sean Tan.

L’objectif de ce projet est de lutter contre le vol d’engins. Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Bakary Doumbia s’est réjoui de la cette cérémonie de lancement au sein de son département. Selon lui, le lancement du projet Nextan marque un pas important dans la coordination de ce projet commun entre le ministre en charge de l’Emploi et la société. Il a indiqué que Nextan contribuera à la création d’emploi, à la dématérialisation et la sécurisation du transport ou encore à optimiser la collecte des vignettes et la participation à la sécurisation des usagers d’automobile contre le vol.

A l’en croire, l’ambition de ce projet est de contribuer à lutter contre la fraude, les agressions liées au vol de véhicules, particulièrement les motos et réduire le manque à gagner en termes de souscription à la vignette et la police d’assurance.

Pour sa part, le Directeur général de Nextan Mali, Salah Daou, soutiendra que ce projet permet de se sécuriser les motos contre le vol. « Pour mettre fin au vol des motos, nous avons créé un système d’alerte. Je gare ma moto, je définis un périmètre. Quelqu’un touche à ma moto l’alerte SMS sonne » a-t-il expliqué. Et d’ajouter qu’au-delà de l’alerte SMS, il y a la géo-localisation qui permet de localiser l’engin même à distance. En plus de tous ceux-ci, ajouta-t-il, le propriétaire de la moto et la société Nextan peuvent couper le moteur pour qu’il ne fonctionne plus. Ce système sera aussi utilisé pour les camions au niveau des frontières, afin que le contrôle soit fait entre 2 à 5 min.

A en croire, Salah Daou, ce projet a pour objectif de participer à la sécurisation des usagers d’automobile contre le vol et l’insécurité grâce à son système d’alerte, de géo-localisation et de coupe moteur à distance. Et le DG du « Groupe Nextan » de poursuivre en précisant qu’il vise aussi à appuyer les agents de contrôle dans leurs tâches quotidiennes. « Le produit est made in Mali avec un financement de 47 milliards de FCFA. En effet Nextan créera 600 emplois directs et 7000 indirects » a conclu Salah Daou.

Source : Maliweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *