Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Cette dynamique combative appuyée avec l’exploitation de renseignements fiables a permis à nos équipes d’interpeller lundi dernier, 11 suspects terroristes à Tourek, un village situé à 4 kilomètres au Sud-est de Kidal, a informé hier la Direction de l’Information et des Relations publiques des Armées (Dirpa), dans un message flash sur ses plateformes digitales.

«L’état-major général des Armées informe l’opinion nationale que le 17 juin 2024 aux environs de 06h00, les FAMa ont exploité des informations relatives à la présence de terroristes à Tourek, village situé à 4 kilomètres au Sud-est de Kidal », indique la Dirpa. Ainsi, pendant la fouille, un pick-up conduit par deux terroristes y compris le sieur Oumar Elhadji, propriétaire d’une boutique dans le village, a forcé le dispositif des FAMa, n’a pas obtempéré aux sommations et s’est dirigé vers Tassik. Par ailleurs, «11 suspects terroristes ont été interpellés», précise la source sécuritaire.

Ce résultat intéressant est venu renforcer d’autres victoires éclatantes de nos hommes en treillis, suite à une riposte vigoureuse le samedi 15 juin, à une embuscade complexe avec l’emploi de véhicule piégé tendu par les ennemis de la paix dans les encablures d’Indélimane (Région de Gao). Cette information a été donnée dimanche 16 juin 2024, par la Dirpa via un communiqué. «L’état-major général des Armées informe l’opinion que le 14 juin 2024 aux environs de 06h30, les FAMa en mouvement ont déjoué une embuscade complexe au véhicule piégé dans le secteur d’Indélimane sur la route Ménaka-Ansongo», précise le document.

Selon la source militaire, le véhicule piégé lancé contre la patrouille a été tenu et détruit à distance de sécurité. Le communiqué de l’Armée fait également savoir qu’après l’échec de l’embuscade, un groupe d’une dizaine de terroristes a été traqué et détruit dans son refuge de repli. Un engin explosif improvisé découvert à 102 km d’Ansongo a été détruit sans incident, ajoute la source sécuritaire. Le bilan du ratissage de la zone fait état de 32 terroristes neutralisés, deux véhicules terroristes détruits, de l’armement, des munitions et des matériels de construction d’Engins explosifs improvisés (EEI) récupérés, rapporte la même source.

Côté amis, «le souffle de la grande explosion consécutive à la destruction du véhicule piégé a fait cinq blessés FAMa dont deux graves». L’état-major général des Armées rassure les populations que la recherche et la destruction des terroristes continuent.

Quelques jours plus tôt, nos unités ont neutralisé plusieurs combattants terroristes après avoir déjoué une embuscade à Douentza, a annoncé, le jeudi 13 juin, l’état-major général des Armées dans un communiqué.

«L’état-major général des Armées informe l’opinion nationale que ce jeudi 13 juin 2024, de retour de mission de Douentza, les FAMa ont déjoué avec succès une embuscade des groupes armés terroristes à 33 km au sud de la ville», explique la hiérarchie militaire. Selon la source sécuritaire, le bilan de cette réplique fait état de plusieurs terroristes neutralisés et une importante quantité de matériels de guerre composés de AK-47, de chargeurs garnis et de radios talkie-walkie avec chargeurs récupérés par nos unités.

Aussi, dans la même dynamique, les FAMa, de retour de mission de la zone de Sossobé, ont neutralisé des terroristes guetteurs en possession de matériels roulant et des tenues et effets militaires entre Sossobé et Kala, situé dans le Cercle de Ténenkou (Région de Mopti). En cette circonstance, l’état-major général des armées rassure les populations que les FAMa restent déterminées à sécuriser les personnes et leurs biens sur l’ensemble du territoire.

Aboubacar TRAORE
L’ESSOR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *