Installation de la 5e pompe à Kabala : Enfin, de l’eau potable dans les robinets 24h/24h des familles de Kalabancoura, kalabancoro

L’installation de la 5è pompe à Kabala permet d’améliorer considérablement le temps de desserte en eau potable à 24h sur 24 dans plusieurs quartiers de Kalabancoro et de Kalabancoura.

 Se réveiller de 23h jusqu’à 6h du matin pour coïncider avec l’arrivée de l’eau dans les robinets et remplir les fûts et autres récipients se conjugue désormais au passé.

Dans le plan d’action d’urgence Somagep-SA 2021-2022, il a été décidé d’installer une pompe avec tout son système de refoulement et de télégestion.

Depuis le 18 septembre 2022, la Somagep a procédé à la mise en service de la 5è pompe d’une capacité de 1200 m3/h de HMT 90 m.

Cette installation a bien eu ses effets sur le temps de desserte en eau qui est passé de 7h à 24h/24 dans les quartiers de Kabala, Tiébani, Kalabancoro-Nérèkoro, Kalabancoro Adeken, Kalabancoro-Sangha, Kalaban Plateau, Kalabancoura-ACI, Kalabancoura Sud-Estension et Niamakoro-courani.

Le 21 octobre 2022, pour s’imprégner des changements opérés, le ministre de l’Energie et de l’Eau, le directeur général de la Somagep-SA, des chefs de service se sont rendus à Kabala et dans certaines familles.

Des explications du service de la pompe, l’on pouvait retenir que la mise en service de la pompe a permis l’augmentation de la capacité journalière de refoulement d’eau de 12 000 m3 à 19290 m3 pour atteindre très prochainement plus de 30 000 m3 ; l’amélioration de la qualité de l’eau et de la continuité du service ; la réduction de la consommation spécifique d’énergie de 0,70 kwh/m3 à 0,30 kwh/m3. Autres avantages de la 5è pompe, c’est l’arrêt de la consommation moyenne mensuelle de 4500 kg d’hypochlorite de calcium ; l’arrêt de la consommation moyenne mensuelle de 680 litres de carburant ; la réduction des heures supplémentaires avec le redéploiement des agents sur d’autres sites ; la suppression des entretiens mensuels des ouvrages de traitement de la maintenance électromécanique et des canalisations.

En plus de l’amélioration de la déserte et l’arrêt de la SCP de Kalabancoro, la mise en exploitation de cette pompe permet de réaliser : un gain annuel de 1,13 milliards de F CFA suite à l’augmentation de la production d’eau de 18 000 m3 par jour ( ce gain pourra encore augmenter avec le transfert et l’installation de la SCP de Kalabancoro pour atteindre 2,3 milliards de F CFA) ; une économie annuelle de 246,2 millions de F CFA en termes de charges d’exploitation (réduction de la consommation des produits chimiques de traitement, d’énergie, de carburant et une meilleure optimisation du personnel) ; une augmentation de la desserte en eau potable pour une population estimée à 150 000 personnes impactées.

Il faut dire que la mise en service de la 5è pompe a marqué l’arrêt de la station compacte de Kalabancoro d’un débit normal de 18 500m3/jour mise en service depuis le 17 mars 2014.

Amadou Sidibé

Arc en Ciel 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *