Espoir pour la Démocratie et la République (EDR) : La vraie vision politique de Soumaïla Cissé ?

Espoir pour la Démocratie et la République (EDR) : La vraie vision politique de Soumaïla Cissé ?

Né de la dislocation de l’URD désormais aux mains de Gouagnon Coulibaly, la nouvelle formation politique : Espoir pour la Démocratie et la République (EDR), dirigée par Pr Salikou Sanogo se veut porteuse de la vision politique de feu Soumaïla Cissé. 

Le samedi 20 mai 2023, les fidèles de feu Soumaïla Cissé se sont réunis au CRES de Badala où leur assemblée générale constitutive de leur nouvelle formation politique s’est soldée par la création du parti « Espoir pour la Démocratie et la République (EDR) ». L'événement s'est déroulé en présence de Mme Cissé Astan Traoré, l'épouse de feu Soumaïla Cissé, mais aussi et surtout des inconditionnels du défunt.

En effet, le 16 avril 2023, Pr Salikou Sanogo avait dénoncé la décision prise au niveau de la Cour suprême concernant l'affaire URD et avait proposé ‘’la création d'un nouvel appareil politique dans le but de continuer le combat de vision pour la restauration de l'espoir dans un Mali ballotté, une conception qui avait été inlassablement prêché par le regretté Soumaïla Cissé’’. 

Pr Sanogo et ses soutiens sont arrivés à la conclusion que disparaître sur la scène politique leur porterait préjudices. « Il nous faudra rester sur la scène politique et disposer d’un nouvel appareil politique à travers lequel nous allons continuer à partager avec les Maliennes et les Maliens nos aspirations pour mieux protéger notre République et bien sauvegarder notre démocratie afin qu’il y ait plus de développement au Mali. Il nous faut impérativement recréer l’espoir chez les maliens », avait expliqué le responsable du directoire provisoire.

L'objectif de la création de ce parti, selon les partisans de Soumaïla Cissé, est de continuer à promouvoir sa vision politique. L'assemblée constitutive, qui s'est tenue le samedi 20 mai 2023, a approuvé, à travers des acclamations, le projet de statuts et de règlement intérieur du nouveau parti, proposés par la commission de rédaction. Ainsi, le nom Espoir pour la Démocratie et la République a été adopté.

Selon Pr Salikou Sanogo, « ce parti va se positionner tel un promoteur d'espoir, un réceptacle d'idées innovatrices, et un laboratoire pour une nouvelle génération de politiques qui veut bâtir un Mali qui gagne en harmonie avec les meilleurs des anciens ».

Les héritiers de feu Soumaïla Cissé ont également choisi la flamme comme symbole de la poursuite de ses idéaux. La devise du parti sera : "Travail-Justice-Solidarité". 

Le lancement officiel de l'EDR se fera à l'issue d'une conférence de presse, selon les responsables du directoire provisoire dirigé par le Professeur Salikou Sanogo, avant la cérémonie de lancement au palais de la culture Amadou Hampaté Ba de Bamako. 

La création de cette nouvelle formation politique sonne la fin de l'imbroglio judiciaire entre les héritiers de feu Soumaïla Cissé. Entre Pr Salikou Sanogo et Gouagnon Coulibaly, c’est désormais l’adversité politique, même si chacun d’eux se réclame du feu Soumaïla Cissé.

Cyril Adohoun

L’Observatoire