Situation au Mali : Faire confiance ou attendre le chaos ?

Situation au Mali : Faire confiance ou attendre le chaos ?

La situation actuelle du Mali est très critique. Au lendemain des sanctions infligées par la CEDEAO, les Maliens sont appelés par la junte militaire au pouvoir et leurs complices à monter au créneau pour dénoncer des sanctions « illégales » et « illégitimes » et montrer leur patriotisme en apportant leur soutien aux autorités de la transition. Ainsi, tout Malien qui n’apporterait pas son soutien aux autorités de la transition, serait un antipatriote. Il sera qualifié d’ennemi de la nation et sera vouer aux gémonies par les « patriotes éclairés et responsables ».

La question qui se pose toutefois est la suivante : Doit-on ou peut-on faire confiance aux autorités actuelles de la transition au Mali ?

Certains diront que comment faire confiance à des personnes qui n’ont pas su tenir leurs engagements ? (Engagements de respecter le délai imparti à la transition). Et qui ne paraissent pas encore claires sur le calendrier électoral !) D’autres n’hésitent pas une seule seconde pour apporter leur soutien plein et entier à cette transition.

De Moussa Traoré à Assimi Goita, les dirigeants maliens ont, jusqu’ici, déçu leur peuple. Ils étaient pourtant animés de bonnes intentions mais ont fini par s’en détourner. Ceci explique les coups d’Etat répétitifs, anticonstitutionnels mais toujours applaudis par une frange importante de la population.

Assimi Goita est-il différent de ses prédécesseurs ? Nul ne saurait l’affirmer pour le moment. Mais, certains Maliens ont décidé de lui faire confiance et ils ont leurs raisons. Si ça marche, on dira qu’ils avaient raison de lui faire confiance. Mais si ça ne marche pas…On dira qu’il a plongé le pays dans le chaos et ce n’est le souhait de personne.

Quant à nous, nous souhaitons qu’il réussisse car, l’échec sera fatal au peuple malien qui n’a que trop enduré durant des décennies. Mais qu’on laisse également le droit à d’autres de douter et dire « attention ! »

Quand il n’y a pas d’opposition, le pouvoir a tendance à en abuser. Que Dieu préserve le Mali de tout mal et l’éloigne de ses ennemis ! Et si c’est l’union qui fera se réaliser ce vœu, qu’il en soit ainsi !

Source : Le pouce