Mali : l’Opposition propose un Premier ministre non-partisan et un gouvernement d’union nationale

Mali : l’Opposition propose un Premier ministre non-partisan et un gouvernement d’union nationale

L’Opposition malienne réunie dans le Cadre d’Échange des Partis et Regroupements Politiques pour une Transition Réussie a proposé vendredi, un Premier ministre non-partisan, consensuel, compétent, intègre et ayant une connaissance avérée des dynamiques politiques, économiques et sécuritaires du pays.

C’est ce qui ressort d’une déclaration de l’opposition lors d’une conférence de presse organisée vendredi dans l’après-midi.

Elle propose également « la constitution d’un gouvernement d’union nationale pour réaliser l’union sacrée des Maliennes et Maliens autour des Forces Armées Maliennes (FAMa), la réalisation d’un consensus national autour d’une révision de la constitution du 25 février 1991 ».

Le Cadre d’Échange s’est dit « profondément préoccupé par la façon dont se dessine et planifie l’organisation des élections générales sous la tutelle d’un chef de parti politique, partisan et clivant » a indiqué Amadou Goïta ancien ministre et porte-parole de l’Opposition avant de s’interroger « peut-on être juge et partie à la fois et vouloir être au-dessous de tout soupçon ? ».

L’Opposition a en outre dénoncé la cherté des produits de premières nécessités alors que les revenus et les salaires sont restés inchangés.

Crée le 26 juillet 2021, le Cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie est composé de plus d’une soixante de partis et regroupements politiques. Selon ses responsables l’objectif principal du cadre d’échanges est de soutenir toute action visant la réussite de la transition.

Source: https://www.aa.com.tr/fr/