Le représentant des «instructeurs» russes Alexandre Ivanov, de Bangui à Bamako

Le représentant des «instructeurs» russes Alexandre Ivanov, de Bangui à Bamako

Au Mali, la signature possible d’un accord avec la société de paramilitaires russes Wagner et les autorités maliennes de la transition continue à créer questions et réactions. Ce week-end, c’est une figure importante des paramilitaires russes qui s’est exprimée dans la presse malienne. Alexandre Ivanov s’est fait connaître il y a quelques mois en Centrafrique.

Alexandre Ivanov se fait connaître en février 2021 à Bangui. Il rencontre des officiels centrafricains dont le ministre de la Sécurité intérieure. La presse favorable à la Russie, tels que Ndjoni Sango et Lengo Songo, s’en fait alors l’écho.

Sur son profil et son parcours, rien ou presque sur Internet. Lunettes rectangulaires, barbe blanche, la soixantaine… Alexandre Ivanov n’a pas d’existence numérique, hormis les quelques articles dans lesquels il prend la parole. Parmi les rares images de lui, on peut le voir aux côtés de Maksim Chuagalei, un proche d’Evgueni Prigojine, présenté comme le principal financier de la société de paramilitaires Wagner.

Alexandre Ivanov affirme être à la tête de l’organisation appelée « communauté des officiers russes » et revendique représenter les « instructeurs » russes présents en République centrafricaine. Sur son compte Twitter, actif depuis le mois de mars 2021 seulement, le COSI affirmait le 26 mars agir « ouvertement, en vertu d’un contrat officiel conclu dans le cadre de la coopération entre la Russie et la RCA ».

… suite de l’article sur RFI