La Transition exprime la solidarité de la Nation aux pupilles de la Nation et de l’État

La Transition exprime la solidarité de la Nation aux pupilles de la Nation et de l’État

Le président de la transition, chef de l’Etat, colonel Assimi Goïta a présidé le samedi 30 octobre 2021 au palais de Koulouba la cérémonie de célébration de la Journée nationale des pupilles au Mali.

 L’ONAPUMA et ses partenaires ont engagé un processus pour permettre à un troisième groupe de quatre cent (400) Pupilles, d’avoir leur carte de Pupille et leur carte bancaire, afin qu’ils puissent accéder aux fonds qui leur seront octroyés. Ainsi, chaque Pupille bénéficiera d’une subvention trimestrielle d’entretien de 100 000 FCFA. Aussi, l’ONAPUMA effectue des visites à domicile et des visites scolaires (216 établissements scolaires visités) au bénéfice de tous les Pupilles assurant ainsi un suivi personnalisé de chacun.

Selon le président de la Transition, colonel Assimi Goïta, l’Etat continuera à soutenir les enfants de celles et ceux qui ont perdu la vie pour la défense de la République.  « Ces sacrifices ne seront jamais oubliés pour le Mali. Le premier ministre et Mme le ministre de la Santé et du Développement social vont tout prendre les dispositions pour donner une satisfaction aux doléances des pupilles », a ajouté colonel Goita.

Les pupilles ont demandé au président Goïta la construction de la maison des pupilles au Mali et la mise à leur disposition un bus de transport pour leurs déplacements.

………………………………….

La COMADE appelle la Transition à assurer une année scolaire normale

La Coalition malienne des droits de l’enfant (COMADE) invite les autorités maliennes à une année scolaire normale aux enfants, en créant les meilleures conditions pour qu’ils suivent leur formation scolaire sans interruption.

Le président de la structure, Antoine Akplogan, l’a fait savoir, une Nation avec des enfants non éduqués, est une Nation dont l’avenir est compromis. « Si nous voulons avoir des enfants, qui auront une place à l’heure de la mondialisation, le gouvernement doit assurer leur éducation à tous les prix, car, il s’agit d’une lutte pour la survie de la Nation malienne », souligne le président de la COMADE.

Aux dires de M. Antoine Akplogan, le gouvernement et ses partenaires doivent soutenir toutes les initiatives communautaires, qui vont dans le sens du développement de l’éducation de base, laquelle est un droit des enfants que le gouvernement a l’obligation d’assurer. « Les enfants d’aujourd’hui sont les dirigeants de demain, faisons attention, prévient-il.

………………………………………

Le CICR annonce l’augmentation de son budget au Mali

Le Directeur général du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Robert Mardini, a annoncé l’augmentation du budget de sa structure au Mali pour satisfaire les besoins humanitaires des populations civiles ». C’était à la suite de sa visite conjointe de deux jours au Mali, (du 26 au 28 octobre 2021) avec la directrice générale de la protection civile européenne et des opérations d’aide humanitaire (ECHO), Paraskevi Michou, dans la ville de Mopti, où nous avons visité l'hôpital régional, le centre orthopédique et un camp de déplacés internes. 

Cette visite a permis des échanges avec les autorités maliennes, sur l'urgence complexe qui affecte le pays. Le directeur général du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Robert Mardini, dira que l’objectif de la visite est de souligner l’importance du respect du droit international humanitaire et des principes humanitaires au Mali et de témoigner la solidarité du CICR aux populations maliennes dont « environ 30% de la population malienne ont besoin d’aide humanitaire ».

A en croire Robert Mardini, de nombreux besoins nécessitent une assistance de longue durée c’est pourquoi nous travaillons pour apporter une aide d’urgence et une aide de résilience, qui va leurs permettre d’avoir l’autosuffisance. « Nous allons augmenter notre budget au Mali pour satisfaire les besoins humanitaires des populations civiles », promet-il.

L’Union européenne est un pourvoyeur majeur d'assistance humanitaire : en 2021, l'aide de l'UE au Mali s'élève à 31,9 millions d'euros. Cette assistance permet de répondre aux besoins les plus urgents des populations déplacées et vulnérables dans les zones fragiles, rurales et urbaines, touchées par le conflit.

………………………………

Le service de radiothérapie de l’Hôpital du Mali opère de nouveau

« Notre appareil de radiothérapie, qui était en panne depuis le 3 septembre 2021 a été réparé le mardi dernier. L’opérationnalisation de cet appareil permet de mieux prendre en charge les malades du cancer », s’est réjoui le chef du service radiothérapie de l’hôpital du Mali, Dr Idrissa Diarra. Qui regrette toutefois les pannes fréquentes très pénalisant.

Dr Idrissa Diarra a révélé que l’Etat s’engage à acheter une nouvelle machine qui peut permettre de doubler les capacités de prise en charge des malades ».

La capacité de prise en charge du centre est de 25 patients par jour.  Avec un deuxième appareil, « on peut prendre jusqu’à 60 patients par jour ».