Inondations et sécheresses dans le Bassin de la Volta : Ouverture d’un atelier national de sensibilisation sur le profil des risques

Inondations et sécheresses dans le Bassin de la Volta : Ouverture d’un atelier national de sensibilisation sur le profil des risques

L’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) et ses partenaires ont lancé, ce lundi 16 mai, l’atelier national de sensibilisation sur le profil des risques d’inondations et de sécheresses dans le Bassin de la Volta. L’atelier a lieu dans le cadre du projet «intégrer la gestion des inondations et de la sécheresse, et de l’alerte précoce, pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta ».

Depuis les années 70, a expliqué Robert Dessouassi, directeur Exécutif de l’ABV, les effets néfastes du changement climatique se caractérisent par des phénomènes climatiques extrêmes tels que les inondations et les sécheresses. « Même si nous ne pouvons pas empêcher ces phénomènes, nous pouvons les anticiper pour atténuer les risques encourus par les populations », a indiqué le directeur Exécutif de l’ABV, dans son mot de cadrage à l’hôtel Mandé.

 Organisé dans chacun des six pays membres de l’ABV, l’atelier national vise à améliorer la connaissance des parties prenantes au niveau national sur les risques d’inondations et de sécheresses dans le bassin de la Volta. « L’atelier permettra aussi de formuler des recommandations pour l’élaboration des politiques de prévention de risques d’inondations et de sécheresses », a affirmé dans son mot de lancement de l’atelier, Damassa Bouaré, représentant le ministre de l’Energie et de l’Eau. 

Plusieurs sessions étaient au programme des trois jours d’atelier. Il s’agit entre autres de: « Introduction à l’évaluation de risque catastrophe, aux composants de risque et à l’analyse probabiliste des risques », « comprendre le profil de risque d’inondation », « recommandations pour l’élaboration des politiques fondées sur la connaissance du risque d’inondations ».

Mamadou TOGOLA/maliweb.net