Gao : Une attaque terroriste fait 10 morts

Gao : Une attaque terroriste fait 10 morts

Des terroristes ont attaqué, lundi dernier aux environs de 19 heures, un campement des déplacés de la Commune rurale de Tessit, installé derrière le village de Waabaria, à une vingtaine de kilomètres de Gao.

Le gouverneur de Gao, le général de brigade Moussa Traoré, sur les lieux du drame pour présenter les condoléances des autorités

Ces hommes sans foi ni loi qui sont venus à bord d’une trentaine de motos et d’un véhicule dans le campement occupé par la communauté Imdhagane de Tessit, ont exécuté 10 jeunes âgés de 20 à 35 ans. Ils ont aussi blessé certains d’entre eux et brûlé plus de 34 cases abritant des denrées alimentaires et d’autres objets. Des animaux ont également été décimés par les assaillants.

Le gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Moussa Traoré, s’est rendu hier sur les lieux du drame pour présenter les condoléances des autorités et constater de visu les dégâts matériels causés par les terroristes. Le chef de l’exécutif régional était accompagné du commandant du théâtre-Est de l’opération «Maliko», le colonel Famouké Camara, du directeur régional du développement social de Gao, Moussa Misso Maïga et du représentant du directeur régional de la santé, Dr Youssouf Traoré. Pour le commandant du théâtre-Est de l’opération «Maliko», cette attaque est un règlement de comptes entre éléments des groupes armés.

Tous ceux qui ont été tués sont des jeunes, a affirmé le colonel Famouké Camara. «Il y a environ 6 mois, un combat acharné avait opposé deux groupes terroristes dans les localités de Tessit. Cela a causé le déplacement des habitants de la Commune de Tessit vers Waabaria», a rappelé le colonel Camara. L’officier supérieur a assuré que des dispositions sécuritaires sont prises pour traquer les ennemis afin que les populations puissent vaquer à leurs occupations partout où elles se trouvent.

«Nous sommes venus vous présenter au nom des autorités nos condoléances les plus attristées et souhaiter prompt rétablissement aux blessés. Et nous sommes là aussi pour constater les dégâts et remonter l’information à qui de droit afin d’apporter des solutions idoines », a déclaré le général de brigade Moussa Traoré.

En s’adressant aux déplacés du campement, le chef de l’exécutif régional leur a demandé de faire confiance aux Forces de défense et de sécurité et de dénoncer toute personne étrangère qui s’introduit dans leur campement. Le général de brigade Moussa Traoré a remis une enveloppe symbolique à l’ensemble des familles endeuillées.

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)