Coups d'états en zone CEDEAO : Et si le prochain serait ADO en Côte d’Ivoire

Coups d'états en zone CEDEAO : Et si le prochain serait ADO en Côte d’Ivoire

La junte civile de ADO , que nous avons de tout le temps fortement décriée et qualifiée d'illégale , car ayant pris le peuple ivoirien en otage avec un 3ème mandant anti-constitutionnel, doit s'effacer au profit d'un ordre constitutionnel tels le Mali, la Guinée et le Burkina Faso sont sur le chemin de le faire avec des dignes fils militaires d'une nouvelle génération guerrière et patriotique quoi que cela va coûter. 

L'actuel pouvoir en République de Côte d’Ivoire est donc illégitime avec ADO, qui pourra être la prochaine victime de la série de coup d'état en zone CEDEAO à l'heure actuelle. Une aile patriotique de l'armée ivoirienne serait-elle déjà en rodage à cet effet ? En tout cas la France n'a pas d'amis, mais des intérêts et Rock du Burkina Faso ne sera pas la dernière victime de la France . La France nous semble-t-elle a maintenant comprise le message des peuples souverains de la CEDEAO, et tout porte à croire qu'avec ce qui vient de se passer au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, elle va désormais aller dans le sens des peuples avec des plans B, C , D ...

Les gens plus avertis en Afrique et dans le monde pensent déjà que sous la menace terroriste grandissante dans le nord de leur pays , et face à l'insécurité qui est entrain de gagner la Côte d'Ivoire maintenant ,en plus de la plaie toujours ouverte de la manière dont leur président actuel exerce toujours un pouvoir illégal grâce à son avènement à la magistrature suprême de son pays et à la faveur d'un coup d'état constitutionnel, il ne serait pas étonnant de voir 

une junte civile au pouvoir en Côte d’Ivoire très prochainement afin de rétablir au plus vite un pouvoir légal pour un retour à l’ordre constitutionnel norma.

Avec la gestion par le président ADO de la situation d'asphixie générale des populations maliennes à travers l'embargo de la CEDEAO du 9 janvier dernier à Accra, et qui vient d'emporter le président Rock du Burkina Faso, le vieux Alassane Ouattara mettra-t'il de l'eau à son vin au risque de précipiter sa chute prochainement au profit de jeunes militaires ivoiriens qui ne risqueraient plus encore de prendre leur responsabilité face à leur devoir de génération et pour leur avenir et l'intérêt de la Côte d’Ivoire ? La Côte d'Ivoire que plus d'un qualifie de pays dirigé par un tyran, un despote et un assassin à la solde de la France impériale et neocoloniste , très décriée en ce moment partout en Afrique de l'ouest à travers la CEDEAO et l" UEMOA.

Le devoir de génération après la mort de I.B, la mort de Ahmed Bagayogo, la mort de Wattao, les exils forcés de Guillaume Soro et de Charles Blegoudé . Les aiguilles de la montre tournent en Côte d’Ivoire. 

Une chose est certaine le renouvellement de la classe institutionnelle en zone CEDEAO est enclenché à jamais et rien ne l'arrêtera désormais pour un seul objectif, la paix et la sécurité durable la CEDEAO des peuples , la bonne Gouvernance, la vraie démocratie, l’équilibre dans les relations internationales, le développement des peuples africains colonisés par la France à l'image des pays africains anglophones.

L'âne ne va jamais avertir à quel moment il va faire chuter celui qu'il supporte sur son dos .

Le visionnaire d'Afrique.