Chassée du Mali, la force française Barkhane rencontre déjà de la résistance au Niger

Chassée du Mali, la force française Barkhane rencontre déjà de la résistance au Niger

Au Niger, des organisations de la société civile ont créé une coalition contre la présence militaire française au Niger et appelé à des manifestations.

Chassée du Niger, la force française Barkhane a trouvé refuge au Niger. Alors que la réorganisation du dispositif militaire français est en cours au sahel, des organisations de la société civile nigérienne ont créé une coalition contre la présence de cette forme sur le territoire.

« Considérant les multiples assassinats de nos populations civiles par la force Barkhane chassée du Mali et illégalement présente sur notre territoire qu’elle estime conquis pour matérialiser son dessein funèbre de déstabilisation du Sahel, réitérons notre opposition à la présence militaire française dans notre pays et exigeons son départ immédiat« , ont écrit les organisations de la société civile, parmi lesquelles des associations de défense des droits de l’homme et des syndicats.

Dans la foulée, cette coalition baptisée « M62: Union sacrée pour la sauvegarde de la souveraineté et de la dignité du peuple » a appelé à « une journée de protestation à travers l’organisation d’une marche pacifique suivie de meeting le mercredi 17 août 2022 à partir de 9h sur l’ensemble du territoire national notamment dans tous les chefs-lieux de communes, de départements et de régions ».

Depuis plusieurs semaines des convois de Barkhane arrivent au Niger. Ces derniers jours, des véhicules et camions de ces convois ont été impliqués dans des accidents de la route qui ont fait au moins quatre morts et plusieurs blessés. De quoi raviver le sentiment anti-français dans ce pays pauvre du sahel en proie au terrorisme.

Par Marturin Atcha.

source : Actucameroun

Via: https://reseauinternational.net/