Campagne agricole à Saye et environs : L’espoir renait

Campagne agricole à Saye et environs : L’espoir renait

L’inquiétude commençait à gagner les paysans de Saye et environs après quelques jours de rareté des pluies. Les semis avaient commencé à germer. Mais faute de pluies, ils ont presque péris sous terre. Une situation qui avait commencé à inquiéter les paysans, mais depuis quelques jours, la zone est de nouveau suffisamment arrosée

La campagne agricole de l’année dernière dans la zone de Saye n’a pas été bonne faute d’une bonne pluviométrie. L’espoir repose donc sur cette saison. C’est pourquoi dès les premières pluies, les producteurs ont immédiatement commencé à semer (depuis juin). Mais malheureusement,  au lieu de voir la pluie tomber régulièrement pour permettre aux graines de germer, les paysans ont au contraire assisté impuissamment à une rareté des pluies pendant plus de deux semaines. Ces premières graines semées ont pour la plupart, selon nos informations, péri sous le sol. Créant une situation de désespoir pour beaucoup de cultivateurs de la zone.

« C’est vraiment dur. Ça fait plus d’une semaine que nous n’avons reçu aucune goutte d’eau et une forte menace pèse sur nos graines semées », a alerté un agriculteur que nous avons contacté il y a quelques jours de cela à Saye.

Mais fort heureusement, depuis quelques jours, la pluie a commencé de nouveau à arroser la zone, donnant finalement l’espoir d’une bonne campagne agricole. Selon le maire de la commune rurale de Saye, courant le mois de juillet (et en 4 jours), le village a reçu 189 mm de pluie contre seulement 79 en juin.

Selon nos informations,  cette bonne pluviométrie n’est pas valable pour Saye seulement. C’est valable pour les autres villages de la commune de Sana ainsi que d’autres villages du cercle de Ke-Macina selon le maire de la commune  de Ke-Macina,  Mourzouck Yattara.

« Côté pluviométrie ça va beaucoup à la date d’aujourd’hui et les travaux champêtres continuent de plus bel. Vraiment Dieu merci», a révélé le maire de la commune de Ke-Macina.

M.Dolo

SourceTjikan