Tiébilé Dramé lors de la commémoration du 26 mars : «Plutôt corriger les insuffisances de la démocratie que de retourner à la dictature »