Des terroristes avec des drones : Quels sont les pays qui arment les ennemis du Mali ?

Des terroristes avec des drones : Quels sont les pays qui arment les ennemis du Mali ?

Parmi les nouvelles acquisitions des terroristes maliens figurent des armes de nouvelle génération, des explosifs et des drones. Des révélations inquiétantes concernant cette possibilité des bandits armés d’acquérir facilement des logistiques aussi chères et difficilement accessibles. Heureusement que l’armée malienne et ses nouveaux paritaires veillent au grin.

Décidément la montée en puissance des forces armées maliennes ne fait pas que des heureux. Les nombreuses victoires des FAMa sur les théâtres des opérations semblent agacer les soutiens terroristes. Suite à des vastes opérations spéciales militaires, les terroristes ont enregistré d’énormes pertes humaines et matérielles.

Dans le but de se venger, les ennemis du Mali ont mené des actions désespérées en s’attaquant simultanément à trois camps (Sévaré, Bapho et Niono) sans succès. De plus, des soutiens terroristes ont récemment reçu des des nouveaux équipements, notamment des armes, munitions, explosifs et drones dans le cercle de Tenenkou, précisément dans le secteur de Niasso-Sebe et Sossobe-Togoro selon la hiérarchie militaire malienne.

« Le 29 avril 2022, les frappes ont ciblé un important dépôt logistique opérationnel des terroristes situé entre les localités de Niasso-Sebé et Sossobé- Togoro. Cette cache des terroristes a été détruite grâce à la précision des renseignements et au choix des points visés ayant occasionné de grandes et multiples explosions en différents points du dépôt. Les puissants incendies observés après les frappes confirment la destruction du site contenant divers matériels de guerre y compris des explosifs, des drones, des armes et des munitions », précise le communiqué N°038 de l’Etat-major général des armées du 29 avril 2022.

Selon la hiérarchie militaire, ce dépôt avait également été identifié et localisé suite à une longue série de renseignements techniques ainsi que de patientes opérations de surveillances et d’observations aériennes. « D’incessants mouvements de véhicules et de tricycles chargés de divers matériels à partir des localités de Doungara, Togueré- coumbé, Walo et Sossobé à destination du dépôt localisé entre Tina et Kala ont fait l’objet d’un suivi minutieux et permanent. Les matériels observés ont sans équivoque été identifiés comme des matériels de guerre destinés à être utilisés contre les communautés ainsi que les FAMa engagées dans la protection de paisibles citoyens maliens. Ces frappes ont contribué à anéantir les espoirs et plans funestes des terroristes et leurs soutiens », révèle la hiérarchie militaire.

Ces révélations concernant la présence des drones à usage militaire entre les mains des terroristes sont inquiétantes et méritent des réflexions sur l’identité des pays qui fournissent de tels logiques aux ennemis du Mali. De 2012 à nos jours, notre pays fait face au terrorisme sans que les citoyens ne sachent qui est réellement derrière ce terrorisme. Qui les financent et équipent les terroristes au Mali ? Cette question mérite une réponse dans un bref délai afin démasquer en plein jour le complot contre le Mali.

Notons que les drones sont utiles à plusieurs titres. Ceux dotés d’une caméra permettent des prises de vues, photo ou vidéo, en altitude. L’utilisation de drones civils pour mener des attaques se répand et n’est plus l’exclusivité des armées régulières. Leur détournement par des groupes non étatiques est de plus en plus fréquent.

Source : Ciwara Info