COMMUNIQUÉ DE L'ADCB

COMMUNIQUÉ DE L'ADCB

L'Association de Développement du Cercle de Bouren a appris avec indignation et colère les conclusions du 4ᵉ sommet extraordinaire de la conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sur la situation politique au Mali qui prévoient des sanctions à l’encontre du peuple Malien déjà meurtri par une décennie de crises multiformes.

Ces sanctions infligées conjointement par la CEDEAO et l’UEMOA sont totalement disproportionnées et exposent le Mali et son peuple à une asphyxie dans un contexte sanitaire fragilisé par la Pandémie à COVID19.

Résolument attaché au dialogue constructif, à la Paix et à la Cohésion Sociale, l'ADCB appelle les entités sous régionales et les autorités nationales du pays au calme, à la retenue et au dialogue pour favoriser un cadre de confiance qui permettra de rétablir un équilibre et aboutir à une levée rapide des sanctions, dans le seul intérêt du Peuple malien pour une belle Union sacrée !

Bamako, le 12 janvier 2022

Le Président

Abdourahamane Oumarou Touré
Chevalier de l'Ordre National