CENOU : 2022, une année porteuse d'espoir

CENOU : 2022, une année porteuse d'espoir

Le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) a initié des projets novateurs pour l’enseignement supérieur, à travers des mécanismes qui permettront d’ouvrir de nouveaux horizons pour l'avenir de la jeunesse du Mali.

Les semaines dernières, le CENOU a tenu dans ses locaux, la 23ème session ordinaire de son conseil d’administration. Les travaux étaient présidés par Mme Diarra Aby Sanou, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. C’était en présence du directeur du CENOU, le colonel-major Ousmane Dembélé et l’ensemble des administrateurs.

Dans son intervention, Mme Diarra Aby Sanou dira que la nouvelle année est porteuse d’espoir. Parce qu’elle sera mise à profit pour réaliser plusieurs projets novateurs. Lesquels sont entre autres : la révision de certains programmes d’enseignement pour les adapter aux besoins du marché de l’emploi dans le contexte du système Licence-Master-Doctorat (LMD) ; la relecture des textes de création du CENOU ; le paiement régulier et à temps des droits financiers ; la garantie d'un logement décent et des conditions de restauration saines ; la disponibilité d'une couverture sanitaire adéquate. S’y ajoutent la promotion et la diversification des activités sportives, artistiques et culturelles.

Au cours de l’année écoulée, les activités réalisées conformément au plan stratégique 2021-2025, ont porté essentiellement sur : la réalisation des visites de terrain sur les campus universitaires de Katibougou, Bamako et Kabala ; l’adoption du plan stratégique 2021-2025 ; la poursuite de la mise en œuvre effective des recommandations du forum sur l’insécurité en milieu scolaire et universitaire ; l’organisation d'un atelier de formation des membres du bureau de coordination de l'AEEM à Ségou ; l’opérationnalisation de l’application mobile de dépôt des demandes de bourse en ligne ; l’organisation d'un atelier d’immatriculation des bacheliers. En plus de ces acquis, la direction du CENOU a aussi procédé : à l’organisation des conférences sur les œuvres universitaires ; à la recherche de financement pour l’augmentation de la capacité d’accueil des campus de l'IPR/IFRA de Katibougou et de Bamako ; la réhabilitation du réseau de plomberie des blocs de dortoirs à la Cité universitaire de Kabala ; l’exécution de certains travaux à l'IPR/IFRA ; l’instauration de la carte de résident dans les résidences universitaires pour mieux filtrer les entrées et les sorties ; l’ouverture d'un centre commercial au sein de la Cité universitaire de Kabala ; la dotation de la résidence universitaire de Kabala en matériels d’orchestre etc.

Notons qu'au menu de cette session il y avait : l’examen et l’adoption de l’état d’exécution des recommandations de la 22ème session ; l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2021 ; l’examen et l’adoption des états financiers de l’exercice 2021 et l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2022 et du projet de budget 2022.

Source: 22 Septembre