“Il est désormais en enfer pour l’éternité” : il décapite son père, se filme avec sa tête et poste la vidéo sur YouTube

“Il est désormais en enfer pour l’éternité” : il décapite son père, se filme avec sa tête et poste la vidéo sur YouTube

En Pennsylvanie (USA), ce mardi 30 janvier 2024, un homme a décapité son propre père et posté une vidéo sur YouTube en montrant la tête coupée dans un sac plastique. Dans la séquence filmée, l’assassin appelle également à “renverser le régime de Joe Biden”.

Une scène d’horreur. Ce mardi 30 janvier, un homme de 32 ans a été arrêté en Pennsylvanie (USA), pour avoir décapité son père et posté une vidéo sur YouTube montrant la tête tranchée dans un sac plastique, rapporte le Daily Mail. 

Le suspect du meurtre se nomme Justin Mohn. Dans la séquence filmée, l’homme s’en est également pris violemment à la politique de Joe Biden, en appelant à “renverser son régime”. Le trentenaire est même allé jusqu’à se présenter comme “le nouveau président” des États-Unis.

La vidéo dure 14 minutes. Elle est restée accessible pendant plus de 6 heures et été visionnée par plus de 5 000 personnes. Justin Mohm appelle également les personnes vivants avec des employés fédéraux à les éxecuter. Le suspect affirme dans la vidéo que son père était un employé fédéral. 

“La violence est la seule solution”

“La violence est la seule solution à la trahison du gouvernement fédéral, a-t-il déclaré. C’est la tête de Mike Mohn, un employé fédéral depuis plus de 20 ans et mon père. Il est désormais en enfer pour l’éternité en tant que traître envers son pays.” La police n’a cependant retrouvé aucune preuve que la victime était un agent fédéral.

Après le meurtre,Justin Mohn a pris la fuite de la maison familiale à bord du véhicule de son père. Accusé de meurtre, d’abus sur cadavre et de possession intentionnelle d’un instrument du crime, il a arrêté à une centaine de kilomètres des lieux du crime ce mercredi 31 janvier. Il aurait été localisé grâce à son téléphone portable.

Son audience préliminaire est prévue pour le 8 février à 9 heures. En attendant d’être jugé, il a été placé en détention provisoire.

………..Midi Libre 

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *