GRANDE COMMISSION DE COOPERATION MIXTE MALI-NIGER A BAMAKO : Rendez-vous de 20 au 22 décembre prochain

La 8ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Mali-Niger, prévue du 20 au 22 décembre prochain est un tremplin pour, non seulement dynamiser, renforcer et diversifier leur coopération bilatérale, mais aussi hisser cette coopération à la hauteur des relations stratégiques et des attentes légitimes des peuples des deux pays.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, a annoncé lors du Conseil des Ministres du mercredi 6 décembre 2023, la tenue de la 8ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération Mali-Niger. Cet événement d’importance capitale aura lieu à Bamako du 20 au 22 décembre 2023.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts concertés des deux nations, le Mali et le Niger, pour dynamiser, renforcer et diversifier leur coopération bilatérale. L’objectif est de hisser cette coopération à la hauteur des relations stratégiques et des attentes légitimes des peuples des deux pays. Les domaines ciblés incluent le politique, l’économique, le socioculturel, avec une volonté d’accroître les échanges mutuels.

La 8ème Session de la Grande Commission Mixte de Coopération sera une opportunité clé pour la revue des conclusions de la 7ème session, ainsi que pour faire le point sur la mise en œuvre des Accords de coopération existants. De plus, les délégués auront pour mission d’identifier de nouveaux axes de coopération afin de répondre aux aspirations des deux peuples.

Cette rencontre survient dans un contexte marqué par un événement majeur, à savoir la signature, le 16 septembre 2023, de la Charte du Liptako Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel. Cette alliance vise à établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle entre les États membres. La Grande Commission Mixte de Coopération Mali-Niger s’inscrit donc dans cette dynamique régionale de renforcement de la sécurité et de la coopération.

Les discussions lors de cette 8ème Session ne se limiteront pas seulement à la coopération bilatérale. Elles prendront également en compte les nouvelles orientations régionales établies par l’Alliance des États du Sahel. Ainsi, les délégués auront l’opportunité d’explorer des synergies et des initiatives communes pour contribuer à la stabilité et au développement de la région.

Les attentes sont élevées quant aux résultats de cette session, qui s’annonce comme un jalon important dans l’approfondissement des relations entre le Mali et le Niger. Les citoyens des deux nations sont impatients de voir les fruits de cette coopération renforcée et diversifiée, qui, on l’espère, contribuera de manière significative au progrès commun et à la stabilité régionale.

Cyril ADOHOUN

Source : L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *