Front antiterroriste : Les Fama à l’offensive

Plus de 100 hommes des groupes armés terroristes ont été neutralisés par les forces armées maliennes sur le front. Au cours des opérations, d u matériel important a été saisi et des sanctuaires ont été détruits. C’est ce qui ressort des dernières informations données par la Dirpa.

En effet, selon l’état-major général des armées, c’est en réponse au mode d’actions terroristes, consistant à divertir les soldats dans les régions sud par le ciblage, couplé à de multiples mouvements desdits groupuscules terroristes, que les FAMas ont mis l’accent sur la quête de renseignements.

Ainsi, 11 Opérations aéroportées sur les localités de Kamiti (Bapho), Sangolola, (Niono) et dans les secteurs de Oro-Oro (Bandiagara), Sébéré (Koro), Tagatéléman (Sofara), Sagala, Diabali (Niono), Ouéta (Bapho), Ngorodia et Koriantzé (Konna) ont menées.

A ces opérations s’ajoutent 16 missions de reconnaissances offensives dans les zones de Sofara, Bandiagara, Konna, Douentza, Boni, Ansongo, Ménaka et Bapho (Niono).

Aussi faut-il signaler, 09 frappes aériennes avec les MI24, L39 et Super Tucano, 06 frappes de drone dans les secteurs de Boni, Mondoro et la frontière Mali-Burkina, 03 frappes d’artillerie Grade-2M et obusiers D30 dans les secteurs de Sofara et Bandiagara, et une surveillance aérienne permanente sur les zones suspectes.

Bilan

Le bilan cumulé de ces actions, selon le communiqué de la DIRPA, s’élève à la destruction de 10 sanctuaires terroristes (Secteurs de Douentza, Boni, Bandiagara, Sofara et Bapho), la neutralisation de 82 terroristes dans les différentes zones, l’interpellation de 35 suspects interpelés dans les secteurs de Bapho, Sofara et Bandiagara.

Le matériel récupéré concerne 48 AK-47, 02 PKM, 20 fusils de chasse, des chargeurs, une importante quantité de munitions, du matériel de fabrication d’EEI, des moyens de communication, divers matériels y compris des uniformes militaires, 15 motos détruites, 8 engins explosifs improvisés (EEI) et 05 Pickup fonctionnels détruits.

Il faut noter que la seule opération de Korientzé effectuée du 06 au 07 février 2023 a permis de neutraliser 37 terroristes, 33 AK47, 02 LRAC, 02 bidons remplis d’engins explosifs improvisés, beaucoup de munitions et de gilets pare-balles saisis. 02 RPG, 05 Radios Motorola, des chargeurs, du matériel de fabrication d’EEI y ont été également saisis.

Par ailleurs, une opération terrestre de grande envergure est en cours depuis le 09 février 2023 dans le centre faisant un bilan provisoire de 04 GAT neutralisés, 05 AK-47 récupérés, plusieurs motos et un véhicule de marque Jeep détruits par des frappes aériennes.

Selon le colonel Souleymane Dembélé, les dividendes de ces opérations au profit des populations se résument en patrouilles des FAMas dans les secteurs de Bapho (localité de Kamiti) et Niono (localité de Nadani) qui ont permis de stabiliser les inquiétudes des populations sous menace des terroristes.

Dans les secteurs de Ménaka et Ansongo, les patrouilles des FAMas continuent de rassurer les populations et leur permettent de vaquer à leurs occupations habituelles notamment les ravitaillements des populations dans les localités de Tessit, Léléhoye, Tinama et Mondoro, et la fin des harcèlements terroristes sur les populations de Seguendara, Tessit, Léléhoye, Tinama et Mondoro.

Ces opérations ont désorganisé les terroristes résumant ainsi leurs actions aux pressions sur certaines populations avec des menaces et quêtes de zakats, des poses d’EEI visant les usagers civils et militaires.

Nouveau mode opératoire

Il est à noter aussi que les terroristes procèdent à des opérations de perfidies qui consistent à perpétrer des vols de bétails étant dans des accoutrements militaires et laissant croire à une forfaiture des FAMas.

L’état-major général des Armées indique que ses actions cinétiques se poursuivront avec l’exploitation des renseignements sur les zones de regroupements des zakats et sur les complicités terroristes.

C. Adohoun

Source : L’Observatoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *