Eglise et bénédiction des mariages homosexuels: Les évêques du Mali disent non

Le Dicastère pour la doctrine de la foi, qui est l’équivalent d’un ministère dans le gouvernement du Pape, a publié une déclaration intitulée : “Fiducia supplicans” autorisant la bénédiction non-sacramentelle par un prêtre de couples considérés par l’Eglise catholique comme étant “en situation irrégulière” incluant les couples homosexuels. Les évêques du Mali ont réagi à la décision.

La Conférence épiscopale du Mali, dans une déclaration en date du 31 décembre 2023, a souligné son attachement indéfectible aux valeurs de la famille et du mariage telles que définies par la doctrine de l’Eglise et la Constitution malienne.

Se fondant sur la nouvelle Constitution de la République du Mali, qui protège et promeut le mariage comme l’union entre un homme et une femme, la Conférence épiscopale du Mali affirme que la bénédiction des couples en situation irrégulière et de même sexe “n’est pas conforme aux enseignements de l’Eglise catholique” au Mali. Cette prise de position se veut en harmonie avec les valeurs, us et coutumes locaux.

La Conférence épiscopale du Mali, avec à sa tête son président, Monseigneur Jonas Dembélé, évêque de Kayes, demande à tous les prêtres et diacres relevant de leur juridiction ecclésiastique de s’abstenir de bénir de telles unions, en conformité avec les directives de l’Eglise.

Dans leur message, les évêques ont également invité la communauté à rester calmes et à se tourner vers la prière pour l’Eglise. Ils ont transmis leurs bénédictions à tous les fidèles, priant pour la paix et la prospérité des familles en cette nouvelle année 2024.

Cette déclaration des évêques du Mali est une réaffirmation de leur engagement envers les enseignements traditionnels de l’Eglise catholique et une réponse à l’évolution des discussions sur le mariage et la famille dans le monde contemporain. Elle souligne l’importance de préserver les valeurs culturelles et religieuses dans le contexte malien.

EFK

Source : Mali Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *