Education : Le Bureau de Coordination Nationale de l’AEEM décrète une grève de 120h renouvelable à partir de ce lundi 21 Novembre 2022

C’est à travers un préavis de grève envoyé le  17 novembre 2022 à  Mme  le Ministre de l’Éducation Nationale que le bureau de coordination nationale de l’association des élèves et étudiants du Mali ( AEEM) compte paralyser la tenue des cours sur tout le territoire national ce lundi 21 novembre.

Le Secrétaire Général de l’AEEM , Siriman Seydou NIARE et ses camarades passent à la vitesse supérieure pour que les doléances soient prises en compte par les autorités de la transition avec la sortie de 120 h dans Bamako et les autres villes du Mali .

Ils considèrent  le non-respect de certains engagements pris par la partie gouvernementale lors des négociations suites aux préavis précédents (Cadre de concertation, déguerpissement des ordures, éclairage, réhabilitation des amphis préfabriqués… etc.) ; la situation de retard constant et accru du paiement des allocations financières dans une grande majorité des institutions d’enseignements supérieurs (IES).

Considérant la situation des infrastructures qui devront accueillir les étudiants supplémentaires (BAC 2022) dans les IES; la situation de l’occupation illicite de l’espace universitaire ; l’absence de connexion internet dans les IES et le manque d’une proposition concrète allant dans ce sens ; les difficultés d’accès aux moyens de transport par la grande majorité des étudiants depuis la mise en place de la politique des cartes de transport; la situation des formations non habilitées par le MESRS offertes dans nos IES; la lenteur dans la sécurisation de l’espace universitaire toujours en proie à l’insécurité grandissante; la lenteur de la décision permettant aux détenteurs de licence du système LMD de participer aux concours de la fonction publique ; la non intégration directe des élèves professeurs de ENSUP à la fonction publique des collectivités et le manque d’une proposition concrète allant dans ce sens; le nombre pléthorique des élèves dans les salles de classes des écoles fondamentales et celles du secondaires; l’absence de programme de rehaussement du niveau des élèves présentant des résultats médiocres ; • Considérant le renvoi abusif des élèves des écoles fondamentales et ceux du secondaire sans aucun programme de réorientation; la situation de l’inadéquation entre le volume horaire attribué et le programme exécuté dans les écoles du secondaire ; l’absence totale de travaux pratiques au niveau de nos écoles secondaires; l’absence d’une politique d’hygiène pérenne pour les toilettes des écoles du fondamental et celles du secondaire ; la situation compliquée de nos camarades dans les écoles agropastorales, professionnelles en dehors de Bamako ; • Considérant l’absence d’un planning de retour en classe de nos camarades dans les zones affectées par le conflit (le Nord et le Centre du pays); la non considération du point relatif à l’uniformisation des tenues dans les écoles publiques et privées ; Considérant la situation de manque de professeurs dans certaines écoles publiques en dehors de Bamako, ou les cours sont assurés par des stagiaires des IFM; • Considérant l’inaction totale des services d’inspections du ministère de l’éducation dans les écoles fondamentales et secondaires ; la situation des frais d’inscriptions élevés des étudiants du conservatoire des arts, métiers et multimédia et enfin  la situation de déménagement de l’INA.

C’est pour ces différentes raisons, les responsables de l’AEEM ont décidé en toute conscience et de leurs  responsabilités pour l’avenir de leurs  camarades ont  décidé  de décréter une sortie sur tout le territoire de 120h renouvelables à partir du lundi 21 Novembre 2022. Par ailleurs, ils informent  également qu’ils  afficheront leur opposition quant à la reprise des bacheliers de 2022 dans les IES si dans la pratique, aucune disposition n’est prise pour apporter des solutions quant aux infrastructures pouvant les accueillir pour des conditions d’études dignes de ce nom.

Bokoum Abdoul Momini/maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *