Développement des circonscriptions administratives : Des innovations majeures ! 

Le projet de décret déterminant les modalités dorganisation et de fonctionnement des Comités dorientation, de coordination et de suivi des actions de développement au niveau des circonscriptions administratives a été adopté en conseil des ministres du mercredi 26 avril 2023. Des innovations majeures ont été apportées. 

Au Mali, la décentralisation est une des réformes majeures entreprises dans le prolongement du processus de démocratisation politique. Cette décentralisation vise à assurer une meilleure gouvernance du territoire et à améliorer la délivrance des services de proximité à la population. Elle est un projet de société multi-acteurs et inclusif de par son caractère participatif consacré par la mise en place de cadres de concertation à différents niveaux à travers le Décret n°08-095/P-RM du 21 février 2008 portant création des comités régionaux, locaux et communaux dorientation, de coordination et de suivi des actions de développement.

Mais, lapplication dudit décret a révélé de nombreux dysfonctionnements concernant lorganisation et le fonctionnement de ces cadres de concertation. Ainsi, sur le rapport du ministre dEtat, ministre de lAdministration Territoriale et de la Décentralisation, colonel Abdoulaye Maïga, le Conseil des Ministres du mercredi 26 avril 2023 a adopté le projet de décret déterminant les modalités dorganisation et de fonctionnement des Comités dorientation, de coordination et de suivi des actions de développement au niveau des circonscriptions administratives.

Ledit projet de décret adopté corrige selon le communiqué du Conseil des ministres, ces insuffisances en apportant les innovations majeures à savoir linstitution du Comité dArrondissement dorientation, de coordination et de suivi des actions de développement, la fixation de la durée des sessions ordinaires des différents organes, ainsi que leur périodicité et le renforcement de la représentativité des femmes au sein des différentes instances de concertation.

Il faut ajouter à ces innovations lédition dun guide à lusage des membres des différents comités pour améliorer le fonctionnement desdites instances, la formation des membres des organes de concertation en matière danimation, en vue de leur maitrise de lusage des outils présentés dans le guide, et la précision des missions de la composition et du fonctionnement des organes dorientation, de coordination et de suivi des actions de développement au niveau des circonscriptions administratives.

Pour les autorités de la transition, la mise en uvre de ce décret permettra de relancer et daméliorer la concertation entre les acteurs du développement régional et communal en harmonie avec les objectifs et les stratégies de développement du Gouvernement.

Cyril Adohoun

Source : l’Observatoire 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *