Défense et sécurité : La Police et la Protection civile militarisées

Le conseil des ministres du 5 octobre 2022 a adopté un projet de loi portant militarisation de la police nationale et de la protection civile. L’objectif de ce projet de loi est de répondre à la situation sécuritaire à laquelle fait face notre pays depuis plusieurs années, et conformément aux recommandations des Assises nationales de la refondation tenues en décembre 2021.

Sur le rapport du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, indique le communiqué, le Conseil des Ministres a adopté un projet de loi portant militarisation de la Police nationale et de la Protection civile. Au regard de la situation sécuritaire et des défis multiples auxquels les forces de défense font face, ajoute l’avis, il a été souverainement recommandé lors des Assises nationales de la Refondation de militariser la Police nationale. « Le projet de loi adopté consacre la militarisation de la Police nationale et de la Protection civile », indique le communiqué.

Et de poursuivre que, « cette militarisation permettra de déployer la Police nationale dans les zones reconquises par l’Armée afin d’y assurer la sécurité des populations et de leurs biens et empêcher le retour des forces du mal. Elle est étendue à la Protection civile qui constitue le deuxième segment du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile avec la Police Nationale pour permettre de couvrir l’arrière des forces engagées au combat en vue de préserver les acquis et sécuriser l’Administration et les populations ». Sur cette base, indique le communiqué, les fonctionnaires de la Police nationale et de la Protection Civile engagés en opération, bénéficieront des mêmes avantages que les autres militaires. La militarisation de la Police nationale et de la Protection civile concourt à la réalisation des objectifs de la refondation de l’Etat.

B. FOFANA/Républicain 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *