Côte d’Ivoire : vers une alliance Gbagbo – Thiam ?

Côte d’Ivoire : vers une alliance Gbagbo – Thiam ?

Dans un cadre empreint de symbolisme et de discrétion, la rencontre entre Laurent Gbagbo et Tidjane Thiam à Mama, village natal de l’ancien président, s’est tenue hier, samedi 24 février 2024.

L’événement a réuni deux figures emblématiques de la scène politique ivoirienne, chacun à la tête de son parti, dans un dialogue dont les contours restent encore flous pour l’opinion publique.

Laurent Gbagbo, dirigeant du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI), a accueilli Tidjane Thiam, récemment élu à la présidence du Parti démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA), pour une série d’entretiens. Cette rencontre, la première depuis l’avènement de Thiam à la tête du PDCI, a suscité un intérêt notable à travers le pays, tant pour sa portée politique que pour le cachet personnel que Gbagbo a voulu lui donner en choisissant Mama comme lieu de rendez-vous.

Les discussions entre Gbagbo et Thiam, qui se sont prolongées durant plusieurs heures, n’ont pas encore fait l’objet d’une communication officielle, laissant place à diverses interprétations et spéculations sur les sujets abordés. Le retour récent de Gbagbo en Côte d’Ivoire, après un séjour en Europe, et notamment à Bruxelles à l’invitation de l’Union Européenne, ajoute à la portée de cette réunion.

Ce tête-à-tête revêt une signification particulière, marquant la troisième rencontre entre les deux hommes, la précédente datant du 10 août 2022. Le timing de cet échange est également significatif, intervenant peu après que Thiam a consolidé son assise politique auprès des cadres de son parti dans l’ouest ivoirien, une région stratégique en prévision des élections présidentielles de 2025 et d’où est originaire Gbagbo.

Le contexte politique actuel, marqué par une réorganisation suite à la disparition de figures historiques comme Bédié, avec qui Gbagbo avait autrefois établi une alliance, soulève des questions quant à l’orientation future des alliances politiques en Côte d’Ivoire. La récente rencontre entre Gbagbo et Thiam pourrait ainsi préfigurer de nouvelles dynamiques au sein de l’échiquier politique ivoirien.

L’issue de ces discussions entre deux personnalités majeures de la politique ivoirienne pourrait annoncer une évolution significative dans les alliances politiques du pays, à l’approche des élections de 2025. Les observateurs restent attentifs aux développements futurs, qui pourraient redessiner le paysage politique en Côte d’Ivoire.

Pour rappel, Tidjane Thiam est un personnage notable ayant une vaste expérience tant dans le secteur privé que dans la sphère publique ivoirienne. Il a joué un rôle important dans le développement des infrastructures et la privatisation de services en Côte d’Ivoire en tant que ministre sous Henri Konan Bédié. Après avoir quitté le gouvernement suite à un coup d’État en 1999, Thiam s’est distingué dans le secteur privé, notamment chez Prudential et Credit Suisse. Sa récente élection à la tête du Parti démocratique de Côte d’Ivoire le positionne comme une figure majeure dans l’opposition, avec la présidentielle de 2025 en perspective​​.

La nouvelle tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *